EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Voitures électriques : la Chine dénonce une enquête européenne "protectionniste"

Une voiture électrique chinoise exposée au Salon de Munich 2023
Une voiture électrique chinoise exposée au Salon de Munich 2023 Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette mesure "prise au nom d'une "concurrence loyale" est "ouvertement du protectionnisme" et elle "aura un impact négatif sur les relations économiques et commerciales entre la Chine et l'Union européenne", a fustigé dans un communiqué le ministère du chinois du Commerce.

PUBLICITÉ

L'Union européenne s'attire les foudres de Pékin après le lancement d'une enquête anti-subventions sur les voitures électriques chinoises. La Commission européenne considère que la subvention de ces véhicules peu onéreux pourraient nuire au marché européen en créant une concurrence déloyale.

De son côté, la Chambre de commerce chinoise de l'UE a exhorté Bruxelles à ne pas recourir à ce qu'elle considère comme "des outils commerciaux unilatéraux pour bloquer les véhicules électriques chinois dans l'UE et augmenter leurs coûts".

Un sujet qui figurait également au programme du sommet du G20 en Inde. A cette occasion, la Présidente de La Commission européenne, Ursula von der Leyen, a rencontré le Premier ministre chinois pour discuter du développement du marché des véhicules électriques sans nuire aux producteurs européens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bucarest : le musée de la voiture ancienne souffle ses dix bougies

Voitures électriques : l'UE s'inquiète du crédit d'impôt prévu aux États-Unis

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine