Joe Biden recevra jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky à la Maison Blanche

Volodymyr Zelensky et Joe Biden
Volodymyr Zelensky et Joe Biden Tous droits réservés AFP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky sera reçu jeudi prochain à la Maison Blanche pour de nouvelles discussions avec le président Joe Biden sur le soutien à Kyiv contre l'invasion russe.

Le conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a déclaré que la rencontre avec M. Zelensky, la deuxième à la Maison Blanche depuis le début de la guerre en février 2022, interviendrait à un "moment critique", alors que l'Ukraine cherche à progresser dans sa contre-offensive contre les forces russes.

PUBLICITÉ

"Elle intervient à un moment critique, au moment où la Russie cherche désespérément de l'aide auprès de pays comme la Corée du Nord pour mener sa guerre brutale en Ukraine", a affirmé à la presse M. Sullivan.

Il a dit, par ailleurs, s'attendre à ce que les Etats-Unis et leurs alliés annoncent en parallèle une nouvelle aide militaire à l'Ukraine"dans le courant de la semaine prochaine".

Le groupe de contact pour l'Ukraine, qui est chargé de coordonner l'aide à Kiev, doit se réunir à Ramstein, en Allemagne, la semaine prochaine.

Le président ukrainien est attendu en début de semaine prochaine à New York pour participer à l'Assemblée générale des Nations Unies et y rencontrer des dirigeants mondiaux.

Négociations au Congrès

La visite du président Zelensky à Washington intervient également à l'heure où le Congrès américain débat d'une nouvelle enveloppe de 24 milliards de dollars d'aide militaire pour Kyiv.

Volodymyr Zelensky devrait d'ailleurs se rendre au Capitole pour y rencontrer le leadership républicain et démocrate, a souligné M. Sullivan.

Les élus négocient depuis plusieurs semaines cette nouvelle aide et les tractations sont particulièrement difficiles à la Chambre des représentants, aux mains des républicains, où certains parlementaires conservateurs refusent de débloquer davantage de fonds.

Cette position fait bondir les ténors républicains au Sénat, qui se sont mobilisés avec les démocrates au cours de la dernière année pour débloquer au Congrès plus de 110 milliards d'aide (militaire, économique, humanitaire... ) à Kiev.

La Maison Blanche a dit s'attendre à ce qu'in fine, les deux partis au Congrès continuent d'apporter leur soutien à l'Ukraine.

"Franchement, républicains et démocrates reconnaissent tous deux que les Etats-Unis ne peuvent pas, dans leur propre intérêt, sans parler de leurs obligations morales, laisser tomber l'Ukraine à ce moment critique", a relevé M. Sullivan.

Volodymyr Zelensky avait déjà effectué une visite surprise à Washington en décembre 2022. Après avoir rencontré le président Biden à la Maison Blanche, le dirigeant avait déclaré devant le Congrès que l'Ukraine "ne se rendrait jamais".

PUBLICITÉ

Joe Biden s'était rendu quelques mois plus tard à Kyiv- un déplacement historique, le premier d'un président américain sur un territoire en guerre non contrôlé par les Etats-Unis.

Les Etats-Unis sont à la tête d'une coalition internationale en soutien à l'Ukraine, et ont dégagé plus de 43 milliards de dollars en aide militaire à Kiev depuis le début du conflit en février 2022.

Des milliers de pèlerins en Ukraine pour le nouvel an juif

En dépit du contexte de guerre persistante et des conseils émis par Tel-Aviv, une impressionnante assemblée de près de 30 000 pèlerins juifs s'est rassemblée dans la ville ukrainienne d'Ouman pour célébrer le Nouvel An juif, qui a débuté vendredi.

Cette manifestation annuelle est le fruit de la dévotion des milliers de juifs hassidiques venant des quatre coins du globe. Leur destination incontournable en Ukraine est la tombe de Rabbi Nahman de Breslev, une figure éminente du hassidisme, une branche orthodoxe du judaïsme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le fils de Joe Biden inculpé pour détention illégale d'arme à feu

Commémorations du 11/09 : Joe Biden continue d'appeler les Américains à l'unité

"Nous sommes avec vous" : à Hawaï, Joe Biden tente de réconforter une communauté meurtrie