PUBLICITÉ

Brésil : 14 morts dans le crash d'un avion en Amazonie

Des soldats et des employés de la morgue déchargent des cercueils contenant les restes des victimes d'un accident d'avion à Manaus, au Brésil, le dimanche 17 septembre 2023.
Des soldats et des employés de la morgue déchargent des cercueils contenant les restes des victimes d'un accident d'avion à Manaus, au Brésil, le dimanche 17 septembre 2023. Tous droits réservés Edmar Barros/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Edmar Barros/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Quatorze personnes ont été tuées samedi dans le crash d'un avion à Barcelos, une ville touristique d'Amazonie brésilienne, selon les autorités.

PUBLICITÉ

L'avion, un bimoteur turbopropulseur EMB-110 fabriqué par l'avionneur brésilien Embraer, a manqué son atterrissage à Barcelos sous une forte pluie, a expliqué le secrétaire à la Sécurité de l'Etat d'Amazonas, Vinicius Almeida, lors d'une conférence de presse.

L'appareil est sorti de la piste après avoir atterri trop loin, tuant les 12 passagers et deux membres d'équipage. Il n'y a aucun survivant, a précisé M. Almeida.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les passagers étaient tous des hommes brésiliens qui se rendaient dans la région pour pratiquer la pêche sportive, a déclaré le gouvernement de l'Etat dans un communiqué.

"Nos équipes sont sur le terrain depuis le moment de l'accident pour apporter le soutien nécessaire", a écrit le gouverneur Wilson Lima sur X (anciennement Twitter). "Ma solidarité et mes prières à la famille et aux amis des victimes", a-t-il ajouté.

Des images diffusées par les médias brésiliens ont montré le petit avion blanc gisant sur le ventre sur une piste de terre, l'avant de l'appareil plongé dans une épaisse végétation.

L'avion était parti de Manaus, la capitale de l'Etat, en direction de Barcelos, soit un vol d'environ 90 minutes. Selon les autorités, deux autres avions en approche de Barcelos à peu près au même moment ont rebroussé chemin vers Manaus en raison du mauvais temps.

L'enquête a été confiée à l'armée de l'air et à la police, ont indiqué les autorités.

Située sur le Rio Negro, un affluent de l'Amazone, Barcelos est bordée par plusieurs parcs nationaux. Cette région est prisée des pêcheurs sportifs qui peuvent, en cette saison, y capturer des espèces tropicales de rivière comme le tucunaré ou "peacock bass".

Selon les autorités, les corps des victimes seront transportés dimanche dans la capitale de l'Etat afin d'être identifiés. Il a été impossible de le faire plus tôt, les décollages et les atterrissages de nuit n'étant pas autorisés dans la région.

"Un avion de l'armée de l'air quittera Manaus demain vers 5 heures du matin avec des enquêteurs et des responsables des services d'urgence", a déclaré M. Almeida. "Nous espérons pouvoir ramener les corps à Manaus et les soumettre immédiatement à des examens médico-légaux avant de les remettre aux familles", a-t-il dit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lourdes peines pour les émeutiers du "Capitole" brésilien

La loi européenne sur la déforestation suscite le scepticisme au Brésil

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil