EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Innovant et abordable, le projet de transition énergétique transfrontalier entre Strasbourg et Kehl

Illustration, sur les rives du Rhin, à Strasbourg, dans l'Est de la France. Mars 2021
Illustration, sur les rives du Rhin, à Strasbourg, dans l'Est de la France. Mars 2021 Tous droits réservés Jean-Francois Badias/AP Photo
Tous droits réservés Jean-Francois Badias/AP Photo
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un projet écologique inédit car transfrontalier...ou quand la chaleur résiduelle d’une aciérie allemande chauffe des quartiers français.

PUBLICITÉ

Inédit, innovant, abordable, eco-friendly… Le projet de transition énergétique qui est en voie de concrétisation entre la France et l'Allemagne, précisément entre Strasbourg et Keh, a tout pour plaire. 

Dès 2027, des milliers de foyers strasbourgeois seront chauffés grâce à ce projet avec l'aciérie de Kehl. Il a été présenté par la maire de la capitale alsacienne, Jeanne Barseghian : 

"C'était véritablement du gaspillage énergétique. Là, on va pouvoir utiliser cette énergie. C'est 80 gigawattheures par an et c'est aussi 7 000 logements qui pourront être chauffés grâce à cette énergie récupérée. C'est aussi près de 20000 tonnes de CO2 qui seront évitées."

Pour mettre en œuvre le projet, une conduite longue de 4,5 kilomètres doit être construite sous le Rhin qui sépare l'unité sidérurgique BSW de Kehl de la chaufferie située dans le quartier de l'Esplanade, à Strasbourg.

Le coût de l'investissement s'élève à 25,5 millions d'euros. Il est financé par les communes allemandes et françaises, la Banque des Territoires, l'Agence de la transition écologique et la Dena, son équivalent allemand (Deutsche Energie-Agentur), ainsi qu’à hauteur de 2 millions d'euros par des fonds européens.

Harald Höflich, représentant du Land Bade-Wurtemberg, a qualifié le projet d'"unique en Europe":

"Je suis convaincu qu'un projet de protection du climat revêt une importance particulière pour l'avenir de la société et peut apporter une contribution importante à notre amitié. Nous savons qu'il ne s'agit pas seulement d'un projet historique, mais aussi d'un projet d'avenir.

En outre, pour l'eurométropole Strasbourg, ce projet contribuera à atteindre l'objectif de porter à 100 % la part des énergies renouvelables dans l'approvisionnement en chaleur d'ici à 2050.

Sources additionnelles • AFP, AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Une bonne journée pour la transition énergétique de l'Europe"

Un campus universitaire italien modèle pour la transition énergétique

Énergies renouvelables : un vent nouveau souffle sur le secteur éolien en Grèce