EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un enfant tué et une vingtaine de personnes blessées par des missiles à Kharkiv

Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, après des frappes russes, vendredi 6 octobre 2023.
Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, après des frappes russes, vendredi 6 octobre 2023. Tous droits réservés Alex Babenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Alex Babenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police indique que deux missiles balistiques Iskander se sont abattus sur des immeubles résidentiels.

PUBLICITÉ

Un bombardement russe, qui a touché des bâtiments résidentiels à Kharkiv dans le nord-est de l'Ukraine, à la frontière avec la Russie, a tué un enfant de 10 ans et fait au moins 23 blessés, selon les autorités ukrainiennes.

Cette frappe intervient au lendemain de celle, très meurtrière, de Groza, un village de la région, où 51 personnes ont été tuées.

"Une nouvelle attaque contre des civils par la Russie. Le corps d'un enfant de 10 ans a été retrouvé dans les décombres", a indiqué sur Telegram le ministre Igor Klymenko.

"Deux immeubles d'appartements ont été endommagés et un bâtiment résidentiel de trois étages détruits" a-t-il ajouté.

Le gouverneur régional, Oleg Synegoubov, a fait état d'au moins 23 blessés, dont un bébé de onze mois.

La police a indiqué par la suite que ce sont deux missiles balistiques Iskander qui ont frappé ces immeubles.

Un photographe de l'AFP sur place a vu ce qui semble être le fragment de l'un des missiles au fond d'un gros cratère dans une rue du centre-ville. Une grande quantité de débris y jonchent le sol et des véhicules civils retournés ou calcinés étaient visibles.

La Russie a en outre envoyé dans la nuit de jeudi à vendredi de nouveaux essaims de drones d'attaque pour frapper le centre, le Nord-Est et le Sud de l'Ukraine.

L'Ukraine a affirmé avoir abattu à travers le pays dans la nuit de jeudi à vendredi 25 des 33 drones Shahed 131/136 lancés contre le pays.

Les autorités ukrainiennes n'ont pas précisé ce que les huit autres drones ont pu toucher comme cibles.

Précédemment, le gouverneur de la région d'Odessa (sud), Oleg Kiper avait lui indiqué que des drones avaient endommagés un grenier à grain dans le port d'Izmaïl et mis le feu à neufs camions.

Ce port du Danube est régulièrement visé par les forces russes. Il est important pour l'Ukraine car il sert aux exportations de produits agricoles, en particulier de blé.

La Russie mène toutes les nuits des frappes contre l'Ukraine, usant de drones et de missiles.

A l'approche du froid, Kyiv réclame à ses alliés occidentaux plus de moyens de défense aérienne, car Moscou avait mené l'hiver passé une campagne de bombardements des installations énergétiques du pays, pour plonger la population dans le noir et le froid.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : début des négociations d'adhésion à l'Union européenne ?

L'Ukraine lutte pour réparer ses centrales électriques endommagées

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes