EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Drones, roquettes et bulldozers : comment le Hamas a déjoué les défenses israéliennes

Une plaine ravagée après l'attaque des combattants du Hamas dans le Sud d'Israël
Une plaine ravagée après l'attaque des combattants du Hamas dans le Sud d'Israël Tous droits réservés Tsafrir Abayov/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Tsafrir Abayov/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le mouvement islamiste Hamas, qui dirige depuis plus de quinze ans la bande de Gaza, a déjoué tous les pronostics en lançant une opération d’une ampleur inégalée contre l’État hébreu d’Israël.

PUBLICITÉ

L'attaque menée par le Hamas contre Israël a nécéssité beaucoup de préparations et de logistique. Comment le mouvement a t'il été capable de financer et d'organiser une telle offensive qui a fait des centaines de victimes sur le territoire israélien ?

Pour Joost Hiltermann, analyste chez Crisisgroup, il s'agirait d'un acte de guerre analogique dans un monde où nous pensons en termes numériques : "nous devons garder à l'esprit que nous parlons d'un niveau de sophistication très faible en ce qui concerne le matériel militaire. En fin de compte, ce qu'ils utilisaient, ils l'utilisaient déjà avant. Ils peuvent acheter ça sur le marché libre. Ils utilisaient des fusils ordinaires et, vous savez, des armes légères. Ils utilisaient des motos et des camionnettes. Ils ont utilisé des drones et des explosifs et bien sûr, ils ont tiré des roquettes. Mais la plupart des fusées ne sont pas sophistiquées du tout."

La responsabilité du Hamas est considérable. Plusieurs experts affirment que de nombreux aspects de l'opération auraient été soutenus par l'Iran. Mais est il possible d'évaluer l'implication de Téhéran dans l'offensive ?

Dr. Sajjan M. Gohel, directeur de la sécurité internationale Fondation Asie-Pacifique, explique : "outre la férocité de l'imagination et l'ampleur de l'attaque, aucune information n'a fuité. Il faut donc également prendre en compte le fait que le Hamas bénéficie d’un soutien important, tactique, stratégique et financier de la part de l’Iran, qui a pu opérer de nombreuses manières et sous diverses formes à travers le monde. Le Hamas pourrait donc s’inspirer de l’Iran. Il ne fait aucun doute que l’une des motivations derrière l’opération du Hamas était d’empêcher la normalisation des relations entre l’Arabie Saoudite et Israël. Aujourd’hui, l’administration Biden semble sur le point de négocier une normalisation de ces relations, et l’Iran s’oppose fermement."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatrième journée de combats : ce que l'on sait de la guerre entre Israël et le Hamas

La CIJ estime que la présence d'Israël dans les territoires palestiniens occupés est "illégale"

Nouvelle manifestation à Tel Aviv pour réclamer un accord sur la libération des otages