EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Conflit Israël-Hamas : les hôpitaux de Gaza submergés par l'afflux de blessés

60 % des tués et blessés à Gaza sont des femmes et enfants, selon le ministère de la Santé palestinien
60 % des tués et blessés à Gaza sont des femmes et enfants, selon le ministère de la Santé palestinien Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Entre l’afflux continu de blessés, le manque d’équipement et d’électricité, les hôpitaux de l’enclave palestinienne sont débordés et désespérément démunis.

PUBLICITÉ

La bande de Gaza fait face à une crise humanitaire sans précédent alors que le nombre de victimes civiles ne cesse d'augmenter. Les hôpitaux se trouvent débordés et désespérément démunis, incapables de répondre à l'afflux continu de blessés.

Le manque d'équipement médical, d'électricité et de fournitures essentielles aggrave la situation déjà critique. Le personnel médical lutte pour faire face à une crise sanitaire grandissante.

Les ambulanciers, héros méconnus de cette crise, font face à d'immenses défis. Les frappes israéliennes rendent quasi impossible le transport des blessés, mettant en danger la vie de ceux qui ont besoin d'une assistance médicale d'urgence.

Bashar Murad, directeur du Croissant Rouge palestinien, témoigne : "En tant qu'ambulanciers, nous sommes confrontés à de grandes difficultés : nous sommes incapables d'évacuer les patients en raison des bombardements incessants."

Il explique que quatre ambulanciers ont déjà perdu la vie lors des opérations de secours.

Cri de désespoir

Les cris de douleur et de désespoir résonnent dans les rues de Gaza. Muhammad Al-Louh, un ambulancier à Gaza, pleure en disant : "Que leur ont fait ces enfants qui dormaient dans leurs maisons ? Que le monde entier sache que nous restons sur cette terre. C'est la terre de nos enfants. Que cette guerre et ce crime cessent."

Selon le ministère de la santé palestinien, les femmes et les enfants représentent 60 % des personnes tuées ou blessées lors de cette escalade de violence.

Face à cette situation critique, l'ONU, l'OMS, et de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) appellent à la création de couloirs humanitaires pour acheminer de l'aide médicale et fournir un abri sûr aux civils qui tentent de fuir les bombardements israéliens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Joe Biden condamne le meurtre d'un enfant musulman aux Etats-Unis, un "acte de haine horrible"

Les bilans s'aggravent à Gaza et en Israël, Tsahal se prépare à l'offensive terrestre

L'aide à Gaza s'empile en Egypte, la frontière toujours fermée