Des partisans d'Israël et des Palestiniens dans les rues de plusieurs pays d'Europe

Une manifestation pro-palestinienne à Londres, samedi 14 octobre 2023
Une manifestation pro-palestinienne à Londres, samedi 14 octobre 2023 Tous droits réservés Kin Cheung/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le conflit israélo-palestinien continue de faire réagir à travers le monde. Samedi, ils étaient quelques milliers à manifester en Allemagne, en Suisse, en Espagne, en Angleterre ou encore au Danemark.

PUBLICITÉ

En Allemagne, des rassemblements pro-israéliens se sont déroulés dans le calme à Francfort samedi, alors qu'une manifestation pro-palestinienne avait été interdite. Le tribunal administratif de Hesse avait fondé sa décision sur une menace imminente pour la sécurité publique à la suite d'incidents survenus lors de rassemblements similaires.

Dans le même temps, à Düsseldorf, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, environ 700 personnes s'étaient rassemblées pour une manifestation pro-palestinienne. Un rassemblement qui s’est déroulé pacifiquement.

Les participants ont brandi des drapeaux de la Palestine et ont scandé "Free, free Palestine" et "Viva, viva Palestina".

Au Danemark, un rassemblement pro-palestinien a attiré environ un millier de personnes dans le centre de Copenhague samedi. Les Danois manifestent leur opposition à la vaste réponse militaire israélienne dans la bande de Gaza à la suite de l'incursion sanglante du Hamas en Israël la semaine dernière.

Des manifestants pro-palestiniens brandissent une banderole "Arrêtez de faire ce qu'Hitler vous a fait !" lors d'un rassemblement à Copenhague, au Danemark, le 14 octobre 2023
Des manifestants pro-palestiniens brandissent une banderole "Arrêtez de faire ce qu'Hitler vous a fait !" lors d'un rassemblement à Copenhague, au Danemark, le 14 octobre 2023RASMUS FLINDT PEDERSEN/THOMAS SJOERUP

Des centaines de personnes ont aussi défilé samedi, en Espagne, dans les rues de Barcelone pour exprimer leur soutien au peuple palestinien. Parmi les manifestants, se trouvaient des ressortissants palestiniens accompagnés d'immigrants d'autres pays arabes, ainsi que des Espagnols.

La manifestation a débuté dans le quartier du Raval, où vit une importante communauté arabe, et s'est terminée devant le bâtiment de la représentation régionale de l'Union européenne, en centre-ville.

En Suisse, à Genève, des milliers de personnes ont également manifesté leur solidarité avec les Palestiniens une semaine après l'attaque sanglante lancée en Israël par le mouvement islamiste Hamas, qui a entraîné des bombardements massifs de la bande de Gaza en représailles.

Sous forte surveillance policière, environ 6 000 manifestants (selon la police et les organisateurs) ont défilé derrière une banderole "Libérez la Palestine", scandant "Israël : assassin" et brandissant des drapeaux palestiniens.

On pouvait lire sur des pancartes: "Ce que vous appelez 'auto-défense', c'est en fait un génocide", "fin à l'apartheid", "boycott Israël" ou encore "sauvez les enfants de Gaza".

Toujours en Europe, des milliers de personnes se sont rassemblées en Angleterre, dans le centre de Londres pour soutenir là encore les Palestiniens. La police avait prévenu que toute personne manifestant son soutien au groupe terroriste Hamas risquait d'être arrêtée. 

Il y a eu quelques échauffourées. 

Des policiers aux prises avec des manifestants à Trafalgar Square après une "Marche pour la Palestine", à Londres, samedi 14 octobre 2023
Des policiers aux prises avec des manifestants à Trafalgar Square après une "Marche pour la Palestine", à Londres, samedi 14 octobre 2023JUSTIN TALLIS/AFP or licensors

Les participants, s'étaient rassemblés près du siège de BBC News dans la matinée, puis avaient entamé une marche à travers la capitale britannique avant un rassemblement dans l'après-midi près du parlement et du bureau et de la résidence du Premier ministre Rishi Sunak au 10 Downing Street.

Sources additionnelles • AFP, AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Colère et solidarité avec les Palestiniens après la frappe sur un hôpital de Gaza

Guerre Israël-Hamas : les Juifs de France craignent l'exportation du conflit

Israël-Gaza : quel est l'impact de ce conflit à travers le monde ?