EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Tirs croisés entre le Hezbollah et Tsahal le long de la frontière israélo-libanaise

Funérailles du journaliste reporte d'images de Reuters Issam Abdallah, tué vendredi par des frappes dans le sud du Liban, à Khiam, 14 octobre 2023
Funérailles du journaliste reporte d'images de Reuters Issam Abdallah, tué vendredi par des frappes dans le sud du Liban, à Khiam, 14 octobre 2023 Tous droits réservés Bilal Hussein/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Bilal Hussein/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Hezbollah libanais et l'armée israélienne ont échangé des tirs violents le long de la frontière sud du Liban. Les deux parties se rejettent la responsabilité de la mort du journaliste reporter d'images de Reuters, Issam Abdallah, enterré ce samedi dans sa ville natale de Khiam.

PUBLICITÉ

La tension est encore montée d'un cran entre le Liban et Israël. La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul) déployée dans le sud du pays craint désormais un "débordement" et une situation qui pourrait devenir "hors de contrôle".

Le Hezbollah et l'armée israélienne ont fait état d'échanges de tirs intenses ce samedi le long de la frontière libanaise avec les positions israéliennes.

L'armée israélienne affirme avoir tué plusieurs personnes qui tentaient d'entrer clandestinement dans le pays. Deux civils ont été tués dans un bombardement israélien dans le sud du Liban selon un élu local.

Tsahal accuse le gouvernement libanais d'être responsable de toutes les attaques lancées depuis son territoire vers Israël par la voix de son porte-parole, Daniel Hagari : 

"L'armée israélienne dispose d'une très grande puissance dans le nord. Quiconque franchit la clôture pour pénétrer sur le territoire d'Israël mourra. Chaque incident relève de l'entière responsabilité de l'État libanais, qui en assumera les conséquences."

Les autorités libanaises accusent Israël d'être responsable de la frappe qui a tué le journaliste reporter d'images de Reuters Issam Abdallah et blessé six autres (un Américain, trois Libanais et deux Irakiens), vendredi dans le sud du Liban.

Funérailles d'Issam Abdallah

Le journaliste Issam Abdallah a été enterré samedi dans sa ville natale. Des centaines de personnes, dont des dizaines de journalistes et de législateurs libanais, ont assisté aux funérailles.

Le photographe irakien de Reuters Thaer Al-Sudani, qui a été blessé par un bombardement, assiste à la procession funéraire de son collègue Issam Abdallah, à Khiam, 14/10/2023
Le photographe irakien de Reuters Thaer Al-Sudani, qui a été blessé par un bombardement, assiste à la procession funéraire de son collègue Issam Abdallah, à Khiam, 14/10/2023Bilal Hussein/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

L'armée israélienne s'est dite de son côté "très désolée" de la mort du journaliste Issam Abdallah, sans reconnaître explicitement sa responsabilité, et a affirmé mener des "vérifications".

Collègues de Reuters dans le cortège funéraire du JRI Issam Abdallah, à Khiam, sud du Liban. 14 octobre 2023
Collègues de Reuters dans le cortège funéraire du JRI Issam Abdallah, à Khiam, sud du Liban. 14 octobre 2023Bilal Hussein/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre par une attaque d'une ampleur sans précédent du mouvement islamiste, le sud du Liban est le théâtre de tirs entre le Hezbollah libanais et l'armée israélienne, et de tentatives d'infiltration en Israël depuis le Liban.

La région frontalière est le théâtre d'affrontements réguliers depuis près d'une semaine, mais les opérations étaient pour le moment restées limitées, de même que les bombardements israéliens sur les abords des villages frontaliers dans le sud du Liban.

Sources additionnelles • AFP, AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bombardements israéliens sur le sud du Liban après de nouveaux tirs de roquettes du Hezbollah

Le spectre d'un élargissement du conflit, après l'attaque du Hezbollah libanais contre Israël

Guerre Israël-Hamas : risque d'extension du conflit dans la région