EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Espoir d'une trêve à Gaza : le Hamas donnera sa réponse ce lundi

Un quai flottant est en construction à Gaza pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire par la mer.
Un quai flottant est en construction à Gaza pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire par la mer. Tous droits réservés Khalil Hamra/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Khalil Hamra/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'espoir d'une trêve à Gaza, assortie d'un échange d'otages, renaît. Le Hamas donnera sa réponse aux dernières négociations avec Israël "d'ici 48 heures". La construction d'un quai flottant pour acheminer l'aide humanitaire se poursuit.

PUBLICITÉ

Vers une trêve tangible à Gaza ? Alors que l'armée israélienne reste mobilisée, le Hamas donnera sa réponse d'ici "48 heures" concernant un éventuel cessez-le-feu doublé d'un échange d'otages, selon la télévision israélienne Channel 12.

Les termes de l'accord ont été transmis au groupe islamiste samedi via les médiateurs égyptiens au Caire.

Israël a déjà déclaré qu'il s'agissait des négociations de "la dernière chance" avant une opération terrestre contre Rafah.

Des médias ont rapporté qu'Israël exigeait la libération de 33 femmes, enfants, personnes âgées et malades, alors que le Hamas affirmait n'en avoir que 20, mais ces informations n'ont pas été confirmées par les responsables israéliens.

Dans le même temps, le Premier ministre Benjamin Netanyahu est resté catégorique dans son intention d' "en finir" avec le Hamas à Rafah.

Samedi, le Premier ministre a également souligné qu'une décision de la Cour internationale n’affecterait pas les actions de guerre israéliennes, selon Times of Israël. Il s'agit d'une référence aux informations apparues la semaine dernière sur la possibilité que la Cour pénale internationale de La Haye émette des mandats d'arrêt contre lui et d'autres hommes politiques et militaires pour des violations présumées du droit international à Gaza.

Sur le terrain, et face à la pression internationale, Israël a intensifié l'afflux d'aide humanitaire à Gaza. Samedi, Tsahal a publié une vidéo montrant la construction en cours (depuis mars) d'un pont flottant, destiné à recevoir de l'aide transportée par voie maritime, principalement par l'armée américaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des dizaines de milliers de manifestants anti-Netanyahu à Jérusalem

Benjamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre israélien

Netanyahu dénonce les "pauses tactiques" proposées par Tsahal pour permettre l'acheminement de l'aide à Gaza