EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Fusillades dans le Maine aux Etats-Unis : au moins 22 morts, le tireur présumé activement recherché

Les forces de police mobilisées dans le Maine après plusieurs fusillades
Les forces de police mobilisées dans le Maine après plusieurs fusillades Tous droits réservés Robert F. Bukaty/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Robert F. Bukaty/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Christelle Petrongari avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un tireur a ouvert le feu mercredi soir dans une salle de bowling et un bar-restaurant d'une ville du nord-est des Etats-Unis, faisant au moins 22 morts et plus d'une cinquantaine de blessés, selon les autorités qui ont diffusé la photo d'un homme activement recherché.

PUBLICITÉ

Ces tueries se sont déroulées à Lewiston, la deuxième plus grande ville de l'Etat du Maine, où la population a reçu pour instruction de rester confinée face au danger posé par l'homme "armé et dangereux" et toujours en fuite, selon la police.

"Nous avons 22 morts confirmés et beaucoup, beaucoup de blessés", a indiqué sur CNN Robert McCarthy, élu de Lewiston, qui compte plus de 36.000 habitants.

"Nos hôpitaux ne sont pas équipés pour gérer ce type de fusillade", a-t-il ajouté, en précisant qu'il y avait entre 50 et 60 blessés selon les autorités de la ville.

Le drame est venu immédiatement s'inscrire dans la litanie des fusillades qui endeuillent régulièrement les Etats-Unis, où les armes à feu pullulent et sont facilement accessibles à l'achat.

La police de Lewiston a indiqué chercher à localiser le tireur présumé, identifié comme Robert Card, 40 ans, et dont on ignorait les mobiles.

Des photos montrant un homme, vêtu d'un haut marron et d'un pantalon bleu foncé, armé d'un fusil de type semi-automatique qu'il avait épaulé, avaient été diffusées plus tôt par la police du comté d'Androscoggin.

Les tirs ont éclaté dans au moins deux lieux différents, une salle de bowling et un bar-restaurant, selon la police locale. Le FBI de Boston, la police fédérale, a aussi précisé participer à l'enquête.

Une autre tuerie a eu lieu dans la même soirée dans un centre logistique d'un supermarché Walmart, selon plusieurs médias américains.

Le président américain Joe Biden a été informé des événements et s'est entretenu avec plusieurs élus du Maine, notamment la gouverneure Janet Mills, offrant tout le soutien fédéral nécessaire, selon la Maison Blanche.

Les autorités locales, qui ont demandé aux habitants de rester chez eux, ont aussi publié une photo d'une voiture blanche, demandant aux citoyens de les contacter s'ils reconnaissaient le véhicule. 

"Horrifié"

"C'est une situation accablante. Nous n'avons jamais vécu quelque chose de semblable", a témoigné Cynthia Hunter, qui vit depuis 2012 à Lewiston, sur une télévision locale.

Les écoles publiques seront fermées jeudi, a indiqué un responsable du district scolaire sur X (anciennement Twitter).

"Je suis horrifié par ce qu'il s'est passé à Lewiston ce soir", a déclaré de son côté l'élu du Maine Jared Golden dans un communiqué.

Les Etats-Unis paient un très lourd tribut à la dissémination des armes à feu sur leur territoire et à la facilité avec laquelle les Américains y ont accès.

Le pays compte davantage d'armes individuelles que d'habitants: un adulte sur trois possède au moins une arme et près d'un adulte sur deux vit dans un foyer où se trouve une arme.

La conséquence de cette prolifération est le taux très élevé de décès par arme à feu aux Etats-Unis, sans comparaison avec celui des autres pays développés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : l'auteur présumé des fusillades dans le Maine retrouvé mort

Dans le Maine, la police toujours aux trousses du tireur présumé

Vague de froid arctique sur le Midwest américain