EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

"La guerre est difficile mais pas dans une impasse" affirme le président ukrainien Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Christelle Petrongari avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La guerre est difficile mais pas dans une impasse affirme le président ukrainien qui écarte l'idée de négociations avec Moscou, tant que la Russie n'aura pas quitté le pays.

PUBLICITÉ

L'armée ukrainienne a affirmé lundi que les forces russes tentaient de reprendre Robotyné, village du Sud dont la libération fin août avait laissé entrevoir à l'Ukraine une percée de sa contre-offensive, un espoir qui n'a pas abouti.

Dans le Sud, "l'ennemi a tenté de retrouver ses positions près de Robotyné, sans succès", a annoncé, Andriï Kovaliov, un porte-parole de l'armée ukrainienne.

Dans l'Est du pays, les troupes de Moscou "continuent" également d'attaquer Avdiïvka, cité industrielle qu'elles essaient d'encercler depuis plusieurs semaines, a-t-il ajouté.

L'armée ukrainienne mène depuis juin une contre-offensive très difficile dans l'Est et le Sud, sans réussir à percer les lignes russes. Et ces dernières semaines, ce sont les Russes qui repassent à l'attaque, menant des assauts dans plusieurs zones.

De facto, le front n'a plus connu d'évolution significative depuis un an environ et la reprise de la ville de Kherson par l'armée ukrainienne.

Le blocage est tel que le commandant en chef de l'armée ukrainienne, Valery Zaloujny, a récemment estimé que la guerre se trouvait "dans une impasse". Des propos d'une rare franchise, mais fermement rejetés par le Kremlin comme par le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Récapitulant les combats de la semaine passée, Andriï Kovaliov n'a évoqué qu'une zone où les forces ukrainiennes sont à l'offensive: Bakhmout (Est), ville dont le nom évoque désormais la bataille la plus sanglante de la guerre. 

Mais même là, elles ont aussi repoussé "60 tentatives" des Russes de reprendre du terrain autour d'Andriïvka et de Klichtchiïvka, a-t-il précisé.

Pas de négociation avec Moscou

Interrogé par la chaîne de télévision américaine NBC, le président Zelensky a par ailleurs assuré qu'il n'était "pas prêt" à des discussions avec la Russie, à moins que Moscou ne retire ses troupes d'Ukraine.

Les Etats-Unis "savent que je ne suis pas prêt à parler avec les terroristes, car leur parole ne vaut rien", a-t-il déclaré.

Le président ukrainien commentait des informations selon lesquelles des responsables américains et européens ont discuté avec son gouvernement de négociations pour mettre un terme à la guerre.

Il s'exprimait également après qu'un commandant ukrainien de haut rang a affirmé cette semaine que les deux armées se trouvaient prises au piège d'une guerre d'usure et de positions.

"Pour l'instant, je n'ai aucune relation avec les Russes, et ils connaissent ma position", a-t-il dit, en ajoutant qu"ils doivent quitter notre territoire, et ensuite seulement le monde pourra mettre en route la diplomatie".

Le conflit est dans une "situation difficile" mais pas dans une impasse, selon lui.

"S_ur la ligne de front, ce n'est pas un secret, nous n'avons pas de défense aérienne_", a-t-il rappelé. "C'est pourquoi la Russie contrôle le ciel. S'ils contrôlent tout le ciel, nous ne pouvons pas avancer rapidement - jusqu'à ce que nous ayons une défense aérienne".

La ligne de front, longue de plus de mille kilomètres, n'a guère bougé depuis près d'un an malgré la contre-offensive que l'Ukraine mène depuis juin pour tenter de libérer les territoires occupés de l'Est et du Sud.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président polonais Andrzej Duda exhorte les membres de l'OTAN à investir dans la défense

Guerre Ukraine-Russie : les troupes russes se préparent à de nouveaux assauts sur Avdiivka

L'Ukraine optimiste quant à l'ouverture prochaine des négociations d'adhésion à l'UE