L'Ukraine dénonce la plus grande attaque de drones russes sur Kyiv

Un militaire ukrainien se tient au-dessus d'un jardin d'enfants endommagé à la suite d'une attaque de drone russe à Kiev, en Ukraine, le samedi 25 novembre 2023.
Un militaire ukrainien se tient au-dessus d'un jardin d'enfants endommagé à la suite d'une attaque de drone russe à Kiev, en Ukraine, le samedi 25 novembre 2023. Tous droits réservés AP Photo/Felipe Dana
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'armée de l'air ukrainienne a affirmé samedi avoir abattu 71 drones d'attaque Shahed lancés par la Russie.

PUBLICITÉ

L'Ukraine a accusé Moscou d'avoir mené dans la nuit de vendredi à samedi sa plus importante attaque de drones sur la capitale Kyiv depuis le début de l'invasion du pays en février 2022.

L'armée de l'air ukrainienne a affirmé samedi avoir abattu 71 drones d'attaque Shahed lancés par la Russie. "La plupart d'entre eux ont été détruits dans la région de Kyiv", a-t-elle indiqué sur les réseaux sociaux.

Cinq personnes dont un enfant de 11 ans ont été blessées au cours de l'offensive russe, ont indiqué les autorités locales.

L'alerte aérienne dans la capitale a duré six heures et la chute de débris de drones a provoqué des incendies et endommagé des bâtiments dans la capitale, a assuré le maire de la ville, Vitali Klitschko.

"L'ennemi continue à semer la terreur", a-t-il indiqué.

L'attaque survient au moment de la commémoration par l'Ukraine de l'Holodomor, la famine provoquée dans le pays par les Soviétiques il y a 90 ans et qui a entraîné la mort de plusieurs millions de personnes.

"Plus de 70 (drones) Shahed pendant la nuit de la commémoration de l'Holodomor (...). Les dirigeants russes sont fiers de leur capacité à tuer", a réagi le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur les réseaux sociaux.

Soutien du Canada et de l'UE

Quelques heures plus tôt, les dirigeants canadien et européens avaient réaffirmé leur soutien à l’Ukraine lors du sommet Canada-UE.

"Nous soutenons l'Ukraine et nous la soutiendrons aussi longtemps qu'il le faudra, a déclaré le président du Conseil européen Charles Michel. Du côté de l'UE, nous avons déjà fourni 83 milliards d'euros de soutien à l'Ukraine dans différents domaines, notamment financier et militaire, et nous sommes prêts à en faire plus. Dans les semaines à venir, nous prendrons des décisions supplémentaires. Je suis optimiste avec nos États membres dans ce domaine."

Mais à trois semaine d’une réunion du Conseil européen, certains États membres, comme la Slovaquie, se montrent réticents à l’idée de poursuivre le soutien à Kyiv.

Récemment nommé Premier ministre, Robert Fico a répété lors d’une visite en République tchèque qu’il ne croyait pas en une solution militaire en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le groupe de Visegrad divisé sur l'aide à apporter à l'Ukraine

Guerre Russie-Ukraine : la Chine tente de relancer les négociations entre Moscou et Kyiv

Ukraine : le bilan des frappes russes de samedi sur Odessa monte à onze morts