"Grain from Ukraine" : des céréales ukrainiennes pour prévenir la famine

Initiative "Grain from Ukraine" à Kyiv, samedi 25 novembre 2023.
Initiative "Grain from Ukraine" à Kyiv, samedi 25 novembre 2023. Tous droits réservés Anthony Anex/' KEYSTONE / ANTHONY ANEX
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

100 millions de dollars ont été récoltés lors de la deuxième édition de l’initiative “Grain from Ukraine”. Objectif : livrer des céréales aux pays qui en ont le plus besoin.

PUBLICITÉ

100 millions de dollars ont été récoltés à l’occasion de la deuxième édition de l’initiative “Grain from Ukraine”. Celle-ci a pour objectif de livrer des céréales ukrainiennes aux pays qui en ont le plus besoin, principalement en Afrique.

Mais blocus imposé par la Russie en mer Noire rend les exportations plus compliquées.

L'Ukraine a pu pendant près d'un an exporter sa production agricole via la mer Noire à la faveur d'un accord avec la Russie, mais Moscou y a mis fin en juillet et a bombardé à plusieurs reprises les infrastructures portuaires ukrainiennes.

Kyiv a depuis mis en place un nouveau couloir en mer Noire mais celui-ci demeure peu emprunté face aux risques encourus par les navires. 

"L'agression de la Russie en mer Noire a créé la plus grande menace pour la stabilité mondiale en termes d'approvisionnement alimentaire depuis des décennies, a déclaré Volodymyr Zelensky. Utiliser la faim comme une arme est un élément de la politique de génocide. Tout État qui va sur ce terrain doit être tenu responsable."

Les exportations agricoles ukrainiennes suscitent également des tensions dans les pays de l'UE voisins et notamment en Pologne, où des routiers et agriculteurs bloquent depuis plusieurs jours des postes frontaliers.

Le président ukrainien a reconnu samedi des "difficultés" à la frontière, mettant en cause "certaines décisions politiques prises par les voisins" de son pays. "Je pense que nous et nos voisins avons besoin d'un peu de temps, les choses vont s'arranger", a-t-il ajouté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Hongrie s'oppose à l'importation de céréales ukrainiennes en Europe

Exportation de céréales ukrainiennes : pas d'avancée majeure après de nouvelles négociations

Guerre en Ukraine : Kyiv nie la prise de Krynki par l’armée russe