Estonie : préparatifs de Noël dans une base de l'OTAN

Image Euronews
Image Euronews Tous droits réservés Image Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À 150 kilomètres de la frontière russe, la plus grande base de l'OTAN en Estonie se prépare aux célébrations de Noël et reste vigilante.

PUBLICITÉ

Nous sommes dans la base de OTAN de Tapa, au nord de l'Estonie et à 150 kilomètres de la frontière de la Fédération de Russie.

Comme ailleurs dans le pays, des soldats ont installé des sapins de Noël et se préparent aux célébrations traditionnelles de la nativité.

À la différence qu'ici, les fêtes de fin d'année n'impliquent pas un relâchement de la vigilance.

Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et l'invasion de l'Ukraine en 2022,  l'OTAN a renforcé sa présence sur son flanc est.

3 200 soldats sont déployés dans la base.

80 appartiennent à une division américaine d'artillerie.

Ils sont équipés de quatre lance-roquettes multiples M142 : des Himars

La portée des roquettes atteint 300 kilomètres.

Marina Lushina est lieutenant dans l'armée estonienne.

Marina Lushina, lieutenant de l'armée estonienne : "Pendant le temps de paix, notre objectif principal est de dissuader, de montrer - si vous attaquez, nous ripostons - donc c'est notre objectif pendant le temps de paix. Mais comme l'Estonie va recevoir ses propres Himars en 2025, les Américains nous aident à apprendre le système dès maintenant, mais nous n'avons pas encore les systèmes."

Borjan Jovanovski, Euronews : "Cette ancienne base militaire soviétique est maintenant la plus grande installation de l'OTAN en Estonie, visant à envoyer un message clair : les Alliés ne permettront pas que l'Europe soit déstabilisée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie lance un avis de recherche contre la Première ministre estonienne Kaja Kallas.

Zelensky exclut toute "pause" dans la guerre

Estonie : entrée interdite à tout véhicule immatriculé en Russie