EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : l'armée russe intensifie son offensive en Ukraine

This handout photograph taken and released by the Armed Forces of Ukraine press service on December 14, 2023 shows a Ukrainian rescuers working near a residential building dam
This handout photograph taken and released by the Armed Forces of Ukraine press service on December 14, 2023 shows a Ukrainian rescuers working near a residential building dam Tous droits réservés HANDOUT/AFP or licensors
Tous droits réservés HANDOUT/AFP or licensors
Par Somaya Aqad, AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'armée russe a lancé des drones et des missiles en Ukraine, ce jeudi, provoquant la mort d'un civil et faisant plusieurs blessés dans le sud du pays. Le président russe annonce de son côté, que ses troupes ont "amélioré" leurs positions sur quasiment toute la ligne de front.

PUBLICITÉ

Cette nuit sur la ville d’Odessa, en Ukraine, des frappes Russes ont fait près de 11 blessés dont 3 enfants. Selon Les autorités ukrainiennes, onze bâtiments ont pris feu après les attaques de l’armée Russes. 

L'Ukraine a déclaré jeudi avoir intercepté 41 des 42 drones explosifs lancés par la Russie sur son territoire dans la nuit, une nouvelle attaque illustrant la pression croissante exercée par Moscou sur le terrain ces derniers jours.

Ce regain de nouvelles attaques Russes intervient au lendemain d'une frappe nocturne sur la ville de Kiev faisant 53 blessés.

L'armée russe a également tiré des missiles S-300 en direction des régions méridionales de Kherson et de Mykolaïv, selon l'armée de l'air ukrainienne, qui n'a toutefois pas détaillé les conséquences de ces frappes.

Lors de sa grande conférence de presse télévisée, Vladimir Poutine a annoncé, que L'armée russe a amélioré ses positions sur quasiment toute la ligne de front en Ukraine.

En cas de victoire de la Russie en Ukraine, il y a un "risque réel" que le président russe Vladimir Poutine ne s'arrête pas là, a averti jeudi à Bruxelles le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

"Si Poutine gagne en Ukraine, il y a un risque réel que son agression ne s'arrête pas là", a déclaré devant la presse M. Stoltenberg, insistant sur la nécessité de poursuivre l'aide militaire à Kiev.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Russie/Ukraine : au 24e jour de conflit, l'armée russe intensifie son offensive

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

La Pologne et l'Ukraine signent un accord bilatéral de sécurité