Un garçon britannique disparu il y a 6 ans en Espagne retrouvé en France

Image non datée d'Alex Batty publiée jeudi par la police du Grand Manchester.
Image non datée d'Alex Batty publiée jeudi par la police du Grand Manchester. Tous droits réservés Greater Manchester Police
Par Euronews, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Sa grand-mère et tutrice légale n'avait plus de nouvelles du jeune garçon depuis qu'il était parti en voyage en Espagne, en compagnie de sa mère et de son grand-père. Alex Batty, âgé aujourd'hui de 17 ans, a été repéré par des automobilistes près de Toulouse.

PUBLICITÉ

Un jeune Britannique de 17 ans, disparu il y a six ans, lors d'un voyage en Espagne, a été retrouvé en France.

Le bureau du procureur de la ville de Toulouse a indiqué que le garçon, Alex Batty, se trouvait dans un centre pour jeunes de la ville et qu'il serait de retour au Royaume-Uni dans la journée.

Alex Batty a disparu en 2017, alors qu'il était en vacances avec sa mère et son grand-père. Ces derniers sont soupçonnés d'être impliqués dans sa disparition. Ils n'ont pas la tutelle parentale du garçon et n'ont pas encore été retrouvés.

Le jeune homme de 17 ans a été repéré par des automobilistes aux premières heures du jour mercredi matin, alors qu'il marchait sous la pluie, près de Toulouse.

Il a expliqué aux automobilistes et aux policiers qu'il était en France depuis deux ans, voyageant d'un endroit à l'autre avec une communauté itinérante embrassant un mode de vie alternatif. Il a expliqué qu'il était parti parce que ses proches au Royaume-Uni lui manquaient.

Le garçon a exprimé le souhait de rentrer chez lui, utilisant le téléphone d'un des automobilistes pour écrire à sa grand-mère, sa tutrice légale : "Je t'aime, je veux rentrer à la maison".

Sa grand-mère et tutrice légale, Susan Caruana, a confié à la BBC en 2018 qu'elle pensait que la mère et le grand-père d'Alex Batty avaient emmené l'enfant vivre dans une communauté spirituelle au Maroc car, à l'époque, ils étaient attirés par les modes de vie alternatifs et ne voulaient pas que le garçon aille à l'école.

"Nous attendons que la grand-mère vienne le chercher, nous attendons de mettre en place le rapatriement avec les Britanniques", a affirmé le procureur de la République de Toulouse, Samuel Vuelta-Simon.

"Nous sommes en contact, bien sûr, avec la police britannique, nous sommes en contact étroit avec eux pour organiser ce rapatriement," a déclaré Samuel Vuelta-Simon.

La police du Grand Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, d'où est originaire l'adolescent, a indiqué, dans un communiqué jeudi qu'elle était en contact avec les autorités françaises pour obtenir des détails.

"Il s'agit d'une recherche longue et complexe, des investigations supplémentaires sont nécessaires," a précisé un porte-parole de la police du Grand Manchester.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une enquête pour identifier un corps découvert dans l'Angleterre rurale prend une dimension européenne

France : arrêt des battues, 48 heures après la disparition du petit Emile, introuvable

Affaire Maddie : le mystère demeure après les fouilles dans le sud du Portugal