Deux civils tués lors d'une attaque de missile ukrainienne dans un village occupé par la Russie

Le secrétaire à la défense Lloyd Austin observe le décollage d'un essaim de cinq drones à partir d'une aire de stationnement de la Defense Innovation Unit à Mountain View (Cal
Le secrétaire à la défense Lloyd Austin observe le décollage d'un essaim de cinq drones à partir d'une aire de stationnement de la Defense Innovation Unit à Mountain View (Cal Tous droits réservés Lolita Baldor/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews, agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Dans un village sous occupation Russe, deux civils ont été tués par une attaque de missile ukrainienne. Alors que dans la nuit de vendredi à samedi, trente drones russes ont été abattus lors d'une attaque d'ampleur, affirme Kyiv.

PUBLICITÉ

Au Sud de l'Ukraine , dans un village de la région de Kherson, occupé par les Russes, deux civils ont été tués et deux autres blessés, ce samedi dans une attaque de missile ukrainienne.

"La plupart des roquettes de la salve ont été abattues par la défense antiaérienne, mais un HIMARS a atteint le sol et a explosé lors de l'acheminement de l'aide humanitaire", a indiqué sur Telegram Vladimir Saldo, à la tête de l'administration d'occupation russe régionale.

Selon lui, des militaires russes "qui aidaient au déchargement" de l'aide humanitaire ont également été blessés dans cette frappe qui a visé le village de Nova Maïatchka.

La région de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, est partiellement occupée par la Russie et les positions des deux camps y sont délimités par le Dniepr. Russes et Ukrainiens contrôlent chacun une rive du fleuve.

La Russie bombarde de son côté régulièrement la ville de Kherson et ses environs, faisant des morts et des blessés.

Les roquettes de type HIMARS utilisées par l'Ukraine, ont été fournies par les États-Unis et permettent à Kyiv de viser des positions russes loin derrière la ligne de front.

L'Ukraine visée par une nouvelle attaque de drones

Des attaques de nuit et dans les airs. L'armée ukrainienne a affirmé avoir repoussé dans la nuit de vendredi à samedi une nouvelle attaque russe de drones en abattant 30 des 31 engins lancés sur plusieurs régions du pays.

"Au total, 31 drones d'attaque Shahed-136/131 ont été utilisés dans l'attaque, que les occupants ont envoyés dans différentes régions d'Ukraine", a indiqué l'armée de l'air dans un communiqué.

L'attaque visait entre autres la capitale, Kiev, la région méridionale de Kherson ou encore celle occidentale de Khmelnytsky, toutes régulièrement frappées par la Russie.

Un mort en Russie

Les autorités russes ont de leur côté indiqué la mort d'une personne dans des bombardements ukrainiens nocturnes sur la partie occupée de la région de Kherson, au sud du pays.

Le gouverneur de la région russe de Belgorod, Viatcheslav Gladkov, a fait état de 41 frappes ukrainiennes durant ces dernières 24 heures sur ce territoire frontalier de l'Ukraine, ciblé régulièrement.

Vendredi soir, l'armée russe avait déjà indiqué avoir repoussé une attaque de 26 drones ukrainiens en l'espace de deux heures au-dessus de la Crimée, péninsule annexée en 2014. Quelques heures auparavant, c'était la région russe de Koursk qui était visée par six drones.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Poutine promet une Russie qui "va de l'avant" et la victoire en Ukraine

La Russie poursuit ses attaques sur l'ensemble du front, avertit l'Ukraine

Guerre en Ukraine : la situation, carte à l'appui, au 1er mars 2024