Un destroyer américain en mer Rouge a abattu 14 drones lancés depuis le Yémen

Un navire de transport en mer Rouge.
Un navire de transport en mer Rouge. Tous droits réservés CHRISTOPHE SIMON / AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les rebelles Houthis, proches de l'Iran, ont prévenu qu'ils viseraient des navires naviguant au large des côtes du Yémen et ayant des liens avec Israël, en riposte à la guerre entre Israël et le Hamas.

PUBLICITÉ

La guerre entre Israël et le Hamas continue d'accroître les tensions à travers la région.

Israël échange régulièrement des tirs à travers sa frontière nord avec le Liban, principalement avec le Hezbollah soutenu par l'Iran. Samedi, l'armée israélienne a déclaré qu'un soldat avait été tué et deux autres blessés à la frontière libanaise.

Le trafic maritime en mer Rouge a aussi subi l'impact du conflit. Après des attaques par des rebelles Houthis du Yémen, présentées comme des ripostes à la guerre entre Israël et le Hamas, plusieurs géants du transport maritime mondial ont annoncé successivement interrompre le passage de leurs navires par ce passage commercial clé.

Un destroyer américain en mer Rouge a abattu 14 drones lancés depuis le Yémen

Un destroyer américain opérant en mer Rouge a abattu samedi 14 drones lancés depuis des "zones du Yémen contrôlées par les Houthis", a déclaré le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

Les drones "ont été identifiés comme étant des drones d'attaque" et ont été "abattus sans faire de dommage pour des navires dans la zone ou de blessés signalés", a précisé le Centcom sur X.

L'opération, menée par le destroyer USS Carney, a eu lieu "au petit matin samedi" heure locale, a-t-il indiqué, et "les partenaires de la région en mer Rouge ont été prévenus de la menace".

Les rebelles Houthis, proches de l'Iran, ont prévenu qu'ils viseraient des navires naviguant au large des côtes du Yémen et ayant des liens avec Israël, en riposte à la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza.

Ces dernières semaines, plusieurs missiles et drones ont été abattus par des navires de guerre qui patrouillent dans la zone.

Le destroyer américain USS Carney avait déjà abattu trois drones il y a environ deux semaines en portant assistance à des navires commerciaux en mer Rouge visés par des attaques depuis le Yémen.

Le ministre de la Défense du Royaume-Uni, Grant Shapps, a également indiqué qu'un destroyer britannique avait abattu un "drone d'attaque présumé qui visait la marine marchande en mer Rouge" dans la nuit de vendredi à samedi.

Le géant CMA CGM, premier transporteur maritime français, a annoncé samedi qu'il suspendait, comme les groupes Maersk et Hapag-Lloyd, la traversée de la mer Rouge par ses porte-conteneurs après ces attaques.

Vendredi, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin avait indiqué sur X s'être entretenu avec Grant Shapps sur ces attaques en mer Rouge, qu'il a qualifiées d'"irresponsables et illégales", et "un problème international dont il faut s'occuper".

Lloyd Austin est ce week-end en visite au Moyen-Orient, avec une étape en Israël, au Qatar et à Bahreïn. Il se rend également sur le porte-avions USS Gerald R. Ford, en mer Méditerranée.

A Bahreïn, qui abrite la Ve flotte de la marine américaine, les discussions devaient porter sur "les efforts des Etats-Unis pour réunir des coalitions multilatérales afin de répondre aux agressions en mer qui menacent l'économie du transport" maritime, a indiqué le Pentagone.

En Israël, Lloyd Austin devait par ailleurs discuter des "mesures prises par Israël pour réduire les dommages civils", de même source, et il devait rencontrer des responsables militaires israéliens pour parler "des futures étapes dans le conflit après une éventuelle cessation des opérations de haute intensité au sol et aériennes".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Yémen : les rebelles Houthis affirment s'être emparés d'un navire israélien, Tel-Aviv dément

Mer Rouge : un navire coulé par les Houthis pourrait causer des dommages écologiques

Ukraine : la région de Donetsk touchée par des frappes russes