EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Isräel multiplie les frappes dans la bande de Gaza, le Hamas refuse la proposition de trève

L'armée de israélienne affirme avoir frappé 230 cibles dans la bande de Gaza.
L'armée de israélienne affirme avoir frappé 230 cibles dans la bande de Gaza. Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'armée de israélienne affirme avoir frappé 230 cibles dans la bande de Gaza. Le Hamas a lui rejeté la proposition israélienne de trève en échange de prisonniers.

PUBLICITÉ

L'armée de israélienne affirme avoir frappé 230 cibles dans la bande de Gaza ce jeudi. Elle aurait également trouvé des armes près d'une école de Jabalia et dans d'autres tunnels du Hamas.

La plupart des Gazaouis ne savent plus où se réfugier ni où trouver de l'eau et de la nourriture... Le Coordonnateur des secours d'urgence des Nations Unies, Martin Griffiths, a qualifié l'augmentation du nombre de morts d'"étape tragique et honteuse". Le Conseil de Sécurité devrait discuter d'un projet de résolution appelant à une trêve.

Le coordinateur des équipes médicales d'urgence de l'OMS, Sean Casey, affirme que sur les habitants de l'enclave manquent de tout : "le moment est venu. Nous avons maintenant affaire à des gens affamés. Des adultes, des enfants. Et c'est insupportable. Partout où nous allons, les gens demandent de la nourriture, même à l'hôpital."

Selon le Hamas, le bilan humain dans la bande de gaza dépasse les 20 000 morts. Le mouvement islamiste, qui a rejeté la proposition israélienne d'entamer une trêve de sept jours en échange de 40 prisonniers israéliens, a annoncé tirer plusieurs missiles contre Tel-Aviv, estimant qu'il s'agissait d'une "réponse aux massacres israéliens de civils".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les frappes se poursuivent, mort possible de plusieurs otages selon le Hamas

Benjamin Netanyahu exclut tout cessez-le-feu à Gaza avant "l'élimination" du Hamas

Des dizaines de milliers de manifestants anti-Netanyahu à Jérusalem