Explosion dans une usine de nickel en Indonésie: 13 morts, 46 blessés

Usine de traitement de nickel chinoise implantée sur l'île de Sulawesi, dans l'est de Indonésie.
Usine de traitement de nickel chinoise implantée sur l'île de Sulawesi, dans l'est de Indonésie. Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'explosion a eu lieu pendant des travaux de réparation d'un haut-fourneau.

PUBLICITÉ

Une explosion survenue dimanche a fait au moins 13 morts et 46 blessés dans une usine de traitement de nickel chinoise implantée sur l'île de Sulawesi, dans l'est de Indonésie, a annoncé un responsable local.

L'accident s'est produit vers 05h30 (21h30 GMT samedi) dans une usine de la compagnie Indonesia Tsingshan Stainless Steel (ITSS) dans le parc industriel de Morowali, a indiqué Dedy Kurniawan, porte-parole de cette zone industrielle.

Initialement établi à 12, le bilan des morts s'est alourdi à 13, huit Indonésiens et cinq Chinois, après le décès d'un des blessés. Le nombre de blessés à des degrés divers s'élève à 38, selon la même source.

L'île de Sulawesi est un grand centre de production de nickel, un métal de base utilisé notamment dans les batteries des voitures électriques et pour la fabrication de l'acier inoxydable. La Chine a fortement investi dans des usines sur place mais les conditions de travail et de sécurité y sont souvent décriées.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'explosion a eu lieu pendant des travaux de réparation d'un haut-fourneau. Un liquide inflammable s'est embrasé, et l'incendie s'est propagé à des réservoirs d'oxygène qui ont explosé, a expliqué le porte-parole. L'incendie a été éteint dans la matinée de dimanche.

Un salarié du site a témoigné auprès de l'AFP de la gravité des lésions des victimes. "Leurs visages étaient brûlés, leurs vêtements étaient complètement brûlés", a-t-il dit sous couvert d'anonymat.

Un responsable du parc industriel, Rachmansyah Ismail, a indiqué à la chaîne Kompas TV que 25 blessés, en majorité des Indonésiens, avaient été hospitalisés, dont 17 avec des blessures graves.

ITSS est une filiale du numéro un mondial du nickel, le groupe chinoisTsingshan Holding Group, qui contrôle également le parc de Morowali.

En janvier, deux travailleurs, dont un citoyen chinois, avaient été tués dans une usine de fusion de nickel située dans le même complexe industriel pendant une émeute déclenchée à cause des conditions salariales et de la sécurité au travail. En juin, un accident survenu dans cette usine avait fait un mort et six blessés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des Russes rendent hommage à Navalny malgré la répression

Qui était Alexeï Navalny, le plus farouche opposant à Vladimir Poutine ?

Oman : lourd bilan des inondations