Face au risque d'attentat, plusieurs pays européens renforcent leur sécurité pendant les fêtes

a
a Tous droits réservés Roberto Pfeil/(c) Copyright 2023, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face au risque d’attentat, plusieurs capitales européennes ont renforcé leurs dispositifs de sécurité pendant les fêtes de fin d’année.

PUBLICITÉ

Ce mardi, lors de la prière de l’Angelus récitée par le Pape, un dispositif de sécurité renforcé a été mis en place autour de la Basilique Saint-Pierre au Vatican.

Car en cette période de fêtes, les autorités italiennes redoutent des attaques terroristes. Et elles ne sont pas les seules. Plusieurs pays européens sont en alerte. C’est le cas notamment en Autriche. À Vienne, la police est beaucoup plus présente dans les lieux de forte affluence.

"À l'époque où Jésus est né, la situation n'était pas paisible non plus. Ce n'est donc pas nouveau. Ce qui est bien, c'est que notre police est très vigilante. Mais il faut vraiment être prudent", explique Christoph Schönborn, l'archevêque de Vienne.

Le 29 novembre dernier, le renseignement intérieur allemand a mis en garde contre le risque "réel" et "au plus haut depuis longtemps" d'attentats islamistes dans le pays, en raison de la guerre entre Israël et le Hamas, qui a démarré le 7 octobre dernier.

En France, il y a quelques jours, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a appelé les préfets au "maintien d'une extrême vigilance" à l'occasion des fêtes de Noël et de l'Epiphanie, en raison du "niveau très élevé de la menace terroriste qui continue de peser".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : l'Ukraine déboutée par la CIJ

Équateur: des dizaines d'arrestations après une tentative d'assaut dans un hôpital

L'Iran frappe le Nord de l'Irak et le Nord de la Syrie