Mort à 98 ans de Jacques Delors, figure de la construction européenne

La Première ministre britannique Margaret Thatcher et le président de la Commission européenne Jacques Delors, à Londres, en décembre 1989.
La Première ministre britannique Margaret Thatcher et le président de la Commission européenne Jacques Delors, à Londres, en décembre 1989. Tous droits réservés AP/Copyright 2020 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ancien président de la Commission européenne, père de l'euro et figure de la gauche française, Jacques Delors, est décédé mercredi à 98 ans.

PUBLICITÉ

"Il est décédé ce matin (mercredi) à son domicile parisien dans son sommeil", a déclaré la maire socialiste de Lille. Favori des sondages, Jacques Delors avait douché les espoirs de la gauche en refusant de se présenter à l'élection présidentielle de 1995, un renoncement spectaculaire à la télévision devant 13 millions de téléspectateurs.

Né à Paris en 1925 dans une famille modeste, Jacques Delors débute sa carrière comme membre de la Banque de France en 1950, après des études d'économie à la Sorbonne, et une expérience dans le syndicalisme à la CFTC.

En 1979, il est élu député européen à 54 ans. Il préside la commission des affaires économiques et monétaires de l'Assemblée européenne jusqu'en 1981. Il est ensuite nommé ministre de l'Économie, des Finances et du Budget dans le gouvernement de Pierre Mauroy, où il participe à l'intégration européenne de la politique économique française. Deux ans plus tard, il est élu Maire de Clichy.

En 1985, retour à Bruxelles, où idevient président de la Commission européenne. Il occupera ce poste pendant 10 ans.

Il assiste à l'essor du marché unique, au lancement de l'Union économique et monétaire qui a conduit à l'euro, au début du dialogue social européen, et au programme Erasmus.

Cette Union économique et monétaire est devenue l'élément central du traité de Maastricht - la nouvelle réforme européenne pensée par Jacques Delors est entrée en vigueur le 1er novembre 1993, deux ans avant la fin de son mandat.

Malgré sa popularité et les encouragements du Parti Socialiste, Jacques Delors renonce à se porter candidat à l'élection présidentielle française de 1995. Parmi les raisons invoquées : son âge, mais aussi la carrière politique naissante de sa fille Martine Aubry avec laquelle il ne voulait pas interférer. Les deux restent néanmoins très proches.

En 2015, le Conseil européen le nomme Jacques Delors "citoyen d'honneur de l'Europe", un titre décerné jusque là à Jean Monnet et Helmut Kohl.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hommage à Jacques Delors : Macron salue la mémoire d'un Européen à "l'intuition visionnaire"

Europe : les hommages se succèdent après le décès de Jacques Delors

D'après un sondage, 10 % des Européens jugent possible une victoire de l'Ukraine face à la Russie