La Russie a aidé la Corée du Nord à lancer son satellite espion, selon Séoul

L'annonce du lancement du satellite espion à la télévision
L'annonce du lancement du satellite espion à la télévision Tous droits réservés JUNG YEON-JE / AFP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce lancement en violation des résolutions de l'ONU, tend un peu plus les relations entre les deux Corées.

PUBLICITÉ

Pour la Corée du Sud, il n'y a pas de doute : c'est l'appui de la Russie qui a probablement permis à la Corée du Nord de mettre en orbite son premier satellite espion.

Ce lancement en violation des résolutions de l'ONU, tend un peu plus les relations entre les deux Corées, Seoul a d'ailleurs partiellement suspendu un accord militaire avec sa voisine du Nord. 

Le président russe Vladimir Poutine avait promis de soutenir le programme de satellites de Pyongyang. Washington, Séoul et Tokyo estiment que c'est en échange d'une aide militaire nord-coréenne contre l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kim Jong Un appelle à "une capacité de réponse de guerre écrasante"

Un autre opposant de Poutine sur la "liste des agents de l'étranger" : Mikhaïl Kassianov en exil

Guerre en Ukraine : la situation, carte à l'appui, lundi 4 mars 2024