EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

En Pologne, de nouveaux ministères pour rapprocher le pays de l'UE

La mine de charbon de Wujek à Katowice, en Pologne
La mine de charbon de Wujek à Katowice, en Pologne Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The AP. All rights reserved.
Par Magdalena Chodownik
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nouveau gouvernement de Donald Tusk a créé quatre nouveaux ministères. Ceux doivent traiter de question sociétales urgentes et rapprocher la Pologne de l'Union Européenne.

PUBLICITÉ

Le nouveau gouvernement de Donald Tusk a créé quatre nouveaux ministères dans le but de rapprocher la Pologne des valeurs et des normes européennes. L'un d'entre eux est le ministère de l'Industrie, situé dans la ville minière de Katowice.

La nouvelle ministre Marzena Czarnecka explique : "le ministère doit s'occuper du minerai, c'est-à-dire de l'exploitation minière, et de la question de l'énergie, mais de l'énergie en termes de combustibles miniers. La première tâche est l'approbation de l'aide aux sociétés charbonnières. J'espère que cette transformation énergétique, aura lieu ici même en Silésie."

Les habitants de la ville ont accueuilli cette nouvelle avec enthousiasme et espèrent des changements dans la région, comme Marian Kedzior : "en tant que citoyen de Katowice et de Silésie, j'y suis définitivement favorable. Je me souviens de l'époque où il y avait ici un ministère de l'Énergie et des Mines et qui servait très bien la région."

Le gouvernement a également créé les Ministères des politiques pour les personnes âgées, pour la société civile et pour l'égalité. Ceux-ci traiteront de la question des droits à l'avortement et d'autres problématiques urgentes.

"Il y aura un commissaire qui s'occupera de l'égalité dans le cadre des mesures anti-discrimination, à la fois dans le domaine des femmes et des hommes handicapés, mais aussi dans le domaine de ce qu'on appelle l'arc-en-ciel ou de la communauté LGBTQ+" affirme Katarzyna Kotula, Ministre de l'Égalité.

Un discours salué par les associations, même si celles-ci attendent des actes concrètes.

"Du point de vue symbolique, nous passons à l'action. J'accorde un grand crédit à ces ministres et ministères. Je pense, comme l'ensemble de la communauté, que nous surveillerons leurs actions. Nous coopérerons également avec eux - quelque chose qui a été complètement impossible avec le gouvernement Droit et Justice. Par conséquent, il existe également une énorme opportunité de trouver les solutions dont nous avons tant parlé jusqu'à présent" dit Bart Staszewski, militant LGBT+.

Les experts considèrent également la nomination de ces nouveaux ministres comme une bonne initiative politique et un geste significatif envers les électeurs.

"Les problèmes de ces groupes ont motivé de nombreuses personnes à se rendre aux bureaux de vote. Il était crucial de s'opposer aux activités du gouvernement précédent, le gouvernement de Donald Tusk veut le faire savoir, du moins je l'espère" analyse Filip Pazderski, de l'Institut des affaires publiques.

2024 est également une année électorale en Pologne - élections administratives et européennes. Et ce sera un autre test pour le nouveau gouvernement et sa capacité à tenir ses promesses faites à la société.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'opposition polonaise dans les rues contre le gouvernement libéral

Déblocage de la frontière entre la Pologne et l'Ukraine

L'Ukraine et la Pologne veulent apaiser leurs tensions, face à la Russie