Ukraine : Kyiv accuse Moscou de prendre délibérément pour cible des civils

Les secours en action à Kyiv, Ukraine, mardi 2 janvier 2024.
Les secours en action à Kyiv, Ukraine, mardi 2 janvier 2024. Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine accuse la Russie d'avoir délibérément pris pour cible des civils lors de son attaque aérienne sur Kyiv et Kharkiv dans la nuit de lundi à mardi.

PUBLICITÉ

Les autorités ukrainiennes ont fait état d’au moins cinq morts et d’une centaine de blessés, dans les attaques aériennes russes sur Kyiv et Kharkiv, dans la nuit de lundi à mardi. Les dégâts matériels sont considérables, l'approvisionnement en électricité a été affecté.

35 et 72 missiles lancés par les forces russes ont été abattus, parmi lesquels dix missiles Kinjal, un record, selon le commandant en chef de l’armée ukrainienne.

Dans son allocation quotidienne, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fait l’éloge des systèmes de défense occidentaux, notamment les Patriot américains, qui ont permis, selon lui, de sauver des centaines de vie.

Les missiles hypersoniques Kinjal sont pourtant considérés comme quasiment indestructibles par le président russe Vladimir Poutine en raison de leur vitesse.

Moscou a par ailleurs indiqué que la région russe frontalière de Belgorod avait été la cible de nouvelles frappes ukrainiennes ces dernières heures.

Samedi, un bombardement y avait fait 25 morts et une centaine de blessés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kyiv et Moscou procèdent à un important échange de prisonniers

Guerre Ukraine-Russie : Moscou et Kyiv poursuivent leurs attaques aériennes

Moscou accuse Kyiv d'avoir frappé la ville frontalière de Belgorod, au moins 24 morts