EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : des frappes russes sur Kyiv et Kharkiv font au moins quatre morts

Un immeuble résidentiel touché par un missile russe à Kharkiv, en Ukraine, le samedi 30 décembre 2023.
Un immeuble résidentiel touché par un missile russe à Kharkiv, en Ukraine, le samedi 30 décembre 2023. Tous droits réservés AP/Ukrainian Emergency Service
Tous droits réservés AP/Ukrainian Emergency Service
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces russes ont frappé plusieurs villes ukrainiennes mardi matin, dont la capitale Kyiv.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien Volodymir Zelensky a déclaré mardi que l'attaque massive contre Kyiv et Kharkiv, au cours de laquelle la Russie a utilisé plus de 99 missiles de différents types et 35 drones, a fait au moins quatre morts et 92 blessés.

"Jusqu'à présent, on sait que 92 personnes ont été blessées. Elles reçoivent toutes de l'aide. Malheureusement, quatre personnes ont été tuées. Mes condoléances à la famille et aux amis", a écrit le président ukrainien sur Telegram.

Oleg Sinegubov, le gouverneur de la région de Kharkiv, a évoqué au moins six frappes de missiles Kinzhal qui ont touché le centre de la ville.

À Kyiv, la capitale, cinq quartiers de la ville ont été touchés par des frappes, selon le maire Vitali Klitschko. Plus de 100 personnes ont été évacuées d'un immeuble en flammes.

L'armée ukrainienne avait émis des alertes aériennes, tôt, mardi matin, indiquant que des missiles russes menaçaient de s'abattre sur le pays.

Multiplication des attaques aériennes

Vendredi, les forces russes avaient mené une attaques aérienne de grande ampleur sur tout le territoire ukrainien, faisant au moins 41 morts.

Le lendemain, un bombardement sur la ville frontalière russe de Belgorod, que les responsables russes ont imputé à l'Ukraine a tué au moins 25 personnes, dont cinq enfants. Il s'agit de l'une des attaques les plus meurtrières sur le sol russe depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

"Ils veulent nous intimider et créer de l'incertitude dans notre pays. Nous allons intensifier les frappes. Pas un seul crime contre notre population civile ne restera impuni", a déclaré le président russe Vladimir Poutine lundi, qualifiant l'attaque de Belgorod d'"acte terroriste".

La Russie a lancé environ 90 drones de type Shahed sur l'Ukraine lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : nouvelles attaques de drones russes, 28 blessés à Kharkiv

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

La Pologne et l'Ukraine signent un accord bilatéral de sécurité