Les funérailles de Saleh al-Arouri ont eu lieu à Beyrouth

a
a Tous droits réservés Hussein Malla/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers de personnes ont assistés aux funérailles de Saleh al-Arouri, tué dans une frappe attribuée à Israël, qui poursuit ses bombardements à Gaza.

PUBLICITÉ

Munis pour certains de drapeaux palestiniens et de drapeaux du Hamas, ils étaient des milliers ce jeudi dans la capitale libanaise, pour assister aux funérailles de Saleh al-Arouri. Le haut responsable du Hamas et six autres personnes, ont été tués mardi à Beyrouth dans une frappe attribuée à l’armée israélienne.

Tsahal, qui n’a pas revendiqué cette frappe, a cependant diffusé des images de ses bombardements dans le sud du Liban, où des affrontements l’opposent aux combattants du Hezbollah depuis plusieurs mois. Dans un discours diffusé à la télévision mercredi, le chef du mouvement Hassan Nasrallah a mis en garde Israël contre une guerre avec le Liban. Une situation qui ravive les craintes d’une escalade régionale du conflit.

Dans la bande de Gaza aussi Tsahal poursuit ses opérations militaires et se concentre principalement sur le centre du territoire palestinien. Notamment à Khan Younès, où le Croissant-Rouge affirme que son siège est la cible de bombardements. Plusieurs personnes auraient été blessées selon l’organisation humanitaire.

Au total, en presque trois mois de conflit, les frappes israéliennes ont fait plus de 22 300 morts, selon le ministère de la Santé du Hamas. Le bilan de blessés est lui aussi très élevé, plus de 57 000 personnes, alors que la majorité des hôpitaux de la bande de Gaza ne fonctionnent plus.

Alors que les Gazaouis manquent d’eau et de nourriture, l’ONU alerte sur un désastre humanitaire en cours. Les habitants continuent de fuir vers le sud pour échapper aux bombardements. Au total, 85 % des habitants de la bande de Gaza ont été déplacés depuis le début de l’opération militaire d’Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : baisse des livraisons d'aide humanitaire à cause d'attaques

Gaza : l'armée israélienne a bombardé la ville de Rafah, 48 personnes ont été tuées

En Cisjordanie occupée, une attaque meurtrière près d'une colonie