Guerre en Ukraine : Ankara, Sofia et Bucarest signent un accord de déminage en mer Noire

La Turquie, la Bulgarie et la Roumanie, trois pays riverains de la mer Noire, frontalière du conflit en Ukraine, signeront ce jeudi à Istanbul un accord de déminage des eaux.
La Turquie, la Bulgarie et la Roumanie, trois pays riverains de la mer Noire, frontalière du conflit en Ukraine, signeront ce jeudi à Istanbul un accord de déminage des eaux. Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Turquie, la Bulgarie et la Roumanie ont signé un accord de déminage des eaux. Ces trois pays proches de l'Ukraine redoutent d’être affectés par des mines dérivantes dans la mer Noire.

PUBLICITÉ

La Turquie, la Bulgarie et la Roumanie ont signé ce jeudi un accord visant à renforcer les efforts de collaboration en matière de déminage maritime. Appelé "Triple Initiative", cet accord doit permettre la mise en place d’un commandement par rotation de six mois pour assurer “un niveau de surveillance et de réaction constant, contribuant au renforcement d’une alliance dissuasive et de défense”.

Depuis le début du conflit russo-ukrainien, le 24 février 2022, ces trois pays proches de l'Ukraine redoutent d’être affectés par des mines dérivantes dans la mer Noire. Ankara, qui est parvenue à ménager ses relations avec Moscou et Kyiv, insiste également sur le fait que cet accord “destiné à contribuer à la sécurité de la navigation en mer Noire, n’a pas été formé contre ou comme alternative à un pays ou à une structure, mais a été créé uniquement à des fins défensives”.

Au début de l'année 2022, la Turquie a également mis en place l'accord la Convention de Montreux de 1936 qui empêche les navires russes ou ukrainiens de passer par les détroits du Bosphore et des Dardanelles tout en demandant aux pays situés en dehors de la mer Noire de ne pas envoyer de navires de guerre.

Moscou et Kyiv s'accusent mutuellement d'être responsables de ces mines à la dérive en mer Noire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Volodymyr Zelensky dénonce la lenteur du rapprochement avec l'OTAN

La Russie dit avoir neutralisé trois drones navals en mer Noire

Bulgarie : un drone explosif désamorcé sur la côte de la mer Noire