EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ambiance glaciale pour le lancement des primaires aux Etats-Unis

Les mauvaises conditions météorologiques pourraient perturber les premiers caucus dans l'Iwoa ce lundi.
Les mauvaises conditions météorologiques pourraient perturber les premiers caucus dans l'Iwoa ce lundi. Tous droits réservés Charlie Neibergall/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Charlie Neibergall/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Malgré la tempête de neige et le froid polaire qui se sont abattus sur la région, les électeurs de l'Iowa se retrouvent dès ce lundi pour les premiers caucus afin de départager les candidats en lice.

PUBLICITÉ

Les électeurs de l’Iowa ont rendez-vous lundi soir pour le lancement de la campagne présidentielle américaine (l'élection aura lieu le 5 novembre 2024). Des caucus (réunions électorales) réuniront candidats et partisans dans des écoles, des pubs ou même dans des églises.

L'occasion pour les électeurs de choisir leur candidat de prédilection pour l’investiture. 

Côté démocrate, peu de suspense. Joe Biden devrait être largement réinvesti.

Chez les Républicains, Donald Trump reste le grand favori malgré ses nombreux procès en cours. Il est en compétition face au gouverneur de Floride Ron DeSantis et face à l’ancienne ambassadrice à l’ONU Nikki Haley qui se disputent la seconde place. 

Mais les très mauvaises conditions météos pourraient avoir un impact sur la participation à ces caucus. Les analystes sont loin d'affirmer que les chutes de neige pourraient déterminer l'issue de la campagne présidentielle, mais des inquiétudes ont été exprimées.

Tim Hagle, professeur de sciences politiques à l'Université de l'Iowa : "Bien sûr, avec les caucus, l'essentiel est que vous vous présentiez à 19 heures le lundi soir. Et si le temps est vraiment très mauvais, cela signifie probablement que cela va affecter la participation. Maintenant, c'est un peu difficile. de dire quelle campagne pourrait être plus affectée qu'une autre et qui pourrait effectivement décider de ne pas participer. Il y a là un certain nombre de variables."

ll n'est pas particulièrement rare d'avoir des chutes de neige en hiver, mais cette année a commencé avec des tempêtes assez fortes dans tout le nord des États-Unis, du Pacifique à l'Atlantique, particulièrement dangereuses dans le nord-est. 

Vendredi soir, le gouverneur de New York a d'ailleurs déclaré l'état d'urgence, en prévision d'un blizzard potentiellement mortel. Chicago avait déjà dû annuler et retarder des centaines de vols à son aéroport, l'un des plus fréquentés au monde.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Primaires républicaines : duel Trump-Haley dans le New Hampshire

Primaires républicaines : Chris Christie jette l'éponge, un boulevard pour Donald Trump

Présidentielle américaine : Donald Trump fait appel d'une décision lui interdisant de se présenter