La Corée du Nord affirme avoir testé un drone sous-marin à capacité nucléaire

Défilé d'une unité d'élite dans la capitale nord-coréenne (archive).
Défilé d'une unité d'élite dans la capitale nord-coréenne (archive). Tous droits réservés Cha Song HoAP..
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La Corée du Nord affirme avoir procédé à ce test, pour l'instant non confirmé, en représailles après l'organisation d'exercices navals menés par la Corée du Sud et ses alliés.

PUBLICITÉ

La Corée du Nord a annoncé vendredi avoir testé un drone d'attaque sous-marin à capacité nucléaire en réponse à un exercice naval conjoint mené par la Corée du Sud, les États-Unis et le Japon cette semaine.

Le test du drone, prétendument conçu pour détruire des navires de guerre et des ports, a eu lieu quelques jours après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a abandonné l'objectif de longue date de son pays d'une réunification pacifique avec la Corée du Sud et que son pays réécrivait sa constitution pour le définir. 

Les tensions dans la péninsule coréenne ont atteint leur plus haut niveau depuis des années, avec Kim accélérant ses essais d'armes et menaçant de conflit nucléaire. Les États-Unis et leurs alliés asiatiques ont réagi en renforçant leurs exercices militaires combinés.

Le drone sous-marin que la Corée du Nord a déclaré avoir testé fait partie d'une large gamme de systèmes d'armes démontrés ces dernières années alors que le dictateur élargit son arsenal d'armes à capacité nucléaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouvel échec du missile Trident met en doute la dissuasion nucléaire britannique

Moscou s'oppose à toute escalade dans la péninsule coréenne

En Ukraine, un bref répit pour enterrer les morts après les bombardements russes