Grâce présidentielle pour deux anciens ministres polonais

Andrzej Duda  au centre pose avec Maciej Wasik à sa gauche et Mariusz Kaminski à sa droite, ainsi que de nouveaux collaborateurs. 23 janvier 2024.
Andrzej Duda au centre pose avec Maciej Wasik à sa gauche et Mariusz Kaminski à sa droite, ainsi que de nouveaux collaborateurs. 23 janvier 2024. Tous droits réservés Jakub Szymczuk/Copyright 2024 The AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce mardi le président Andrzej Duda a gracié Mariusz Kaminski et Maciej Wąsik, deux anciens ministres de son parti nationaliste Parti droit et Justice (PiS).

PUBLICITÉ

Les deux hommes politiques populistes étaient en prison depuis deux semaines pour des faits d'abus de pouvoir remontant à 2007, lorsqu'ils dirigeaient le bureau anticorruption.

Certains experts estiment pourtant que la grâce présidentielle est en principe réservée aux cas ayant épuisés tous les recours judicaires existants, ce qui n'est pas le cas des deux hommes politiques.

Mariusz Kaminski et Maciej Wąsik avaient été arrêtés par la police au début du mois de janvier, alors qu'ils avaient trouvé refuge au sein du palais présidentiel. 

C'est la deuxième fois qu'Andrzej Duda accorde la grâce présidentielle aux deux hommes, un fait illustrant les tensions avec le nouveau gouvernement pro-européen au pouvoir. 

Le président polonais doit cohabiter avec le Premier ministre Donald Tusk, homme politique issu d'un parti centriste élu en octobre 2023.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'opposition polonaise dans les rues contre le gouvernement libéral

Donald Tusk : "la Pologne a gagné, la démocratie a gagné, nous les avons chassés du pouvoir !"

Pologne: le nouveau gouvernement licencie l'équipe dirigeante des médias publics