Mort d'Alexeï Navalny : sa famille demande qu'on lui rende son corps

Capture d'écran de la vidéo enregistrée par Lyudmila Navalnaïa, lançant un appel à Vladimir Poutine pour que le corps de son fils lui soit rendu.
Capture d'écran de la vidéo enregistrée par Lyudmila Navalnaïa, lançant un appel à Vladimir Poutine pour que le corps de son fils lui soit rendu. Tous droits réservés Associated Press
Tous droits réservés Associated Press
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis son décès en prison le 16 février, la famille de l'opposant politique russe Alexeï Navalny attend qu'on lui rende son corps. Sa mère, Lyudmila Navalnaïa, a directement interpellé Vladimir Poutine.

PUBLICITÉ

Dans un message vidéo enregistré devant la prison du cercle polaire où son fils est mort,  Lyudmila Navalnaïa demande au Président russe que son corps lui soit remis, afin de pouvoir "l'enterrer dignement". 

Les autorités pénitentiaires russes ont annoncé le décès d'Alexeï Navalny le 16 février dernier. Sa mort serait due à un malaise, selon les informations communiquées par la prison où il avait été transféré depuis peu. 

La famille de l'opposant politique à Vladimir Poutine n'a eu de cesse de critiquer les conditions de détentions d'Alexeï Navalny depuis sa condamnation à dix-neuf ans de prison en 2021 pour "extrémisme", après un procès à huit clos.

Ioulia Navalnaïa, a juré de poursuivre le combat de son défunt mari. Sans explications, X (anciennement Twitter) a suspendu temporairement le compte de la veuve mardi. 

Le frère d'Alexeï Navalny, Oleg, est désormais sous le coup d'un mandat d'arrêt, émis mardi par la Russie sans plus de détails. Oleg Navalny, militant pro-démocratie comme l'était son frère, est en exil depuis 2021.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La veuve d'Alexeï Navalny Ioulia Navalnaïa demande à l'UE de cibler davantage l'entourage de Poutine

Russie : l'opposant Alexeï Navalny est mort, selon les autorités pénitentiaires russes

Croatie : le président et le Premier ministre s'affrontent aux législatives