Russie : l'opposant Alexeï Navalny est mort, selon les autorités pénitentiaires russes

Alexeï Navalny en prison
Alexeï Navalny en prison Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/AP
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alexeï Navalny aurait fait un malaise lors d'une promenade, selon les informations communiquées par l'institution.

PUBLICITÉ

Le principal opposant à Vladimir poutine est mort. Incarcéré dans une nouvelle prison aux confins de la Russie, après un récent transfert, Alexeï Navalny, 47 ans, est décédé, selon les autorités pénitentiaires fédérales. 

Opposant à Vladimir Poutine, incarcéré depuis 2021, il avait vu sa peine initialement de 9 ans pour « fraude » s’alourdir à 19 ans d’emprisonnement pour « extrémisme ». Il purgeait cette peine de prison dans une colonie pénitentiaire reculée en Arctique.

En décembre dernier, la santé d’Alexeï Navalny avait fait l’objet d’inquiétude, cette dernière n’avait cessé de se détériorer depuis sa détention.

Le Service fédéral des prisons a déclaré dans un communiqué que Alexeï Navalny ne s'était pas senti bien après une promenade vendredi et avait perdu connaissance.

Une ambulance serait arrivée pour tenter de le réanimer, mais il serait décédé.

Plusieurs pays se sont émus de sa disparition. Pour l’Union Européenne, le régime russe est le seul responsable de la mort d’ Alexeï Navalny.

Le chancelier allemand Olaf Scholz, qui recevait ce vendredi son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, cette mort montre "à quel point la Russie a changé et quel est le type de régime au pouvoir aujourd'hui". 

Le président français Emmanuel Macron a critiqué le pouvoir russe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mort d'Alexeï Navalny : sa famille demande qu'on lui rende son corps

La Russie dit avoir abattu deux hommes suspectés d'avoir fomenté des actes terroristes

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations