La mère d'Alexei Navalny dit avoir vu le corps de son fils

Lyudmila Navalnaïa s'exprime lors d'une déclaration vidéo depuis la ville arctique de Salekhard, à 1937 km au nord-est de Moscou, en Russie.
Lyudmila Navalnaïa s'exprime lors d'une déclaration vidéo depuis la ville arctique de Salekhard, à 1937 km au nord-est de Moscou, en Russie. Tous droits réservés Navalny Team via AP
Tous droits réservés Navalny Team via AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lyudmila Navalnaïa dit résister aux fortes pressions exercées par les autorités pour qu'elle accepte un enterrement discret, hors de la vue du public.

PUBLICITÉ

La mère de l'opposant russe Alexei Navalny, Lyudmila Navalnaïa, a déclaré jeudi qu'elle avait vu le corps de son fils et qu'elle résistait aux fortes pressions exercées par les autorités pour qu'elle accepte un enterrement secret, hors de la vue du public.

Dans une déclaration vidéo diffusée depuis la ville arctique de Salekhard, Lyudmila Navalnaïa a déclaré que les enquêteurs l'avaient autorisée à voir le corps de son fils à la morgue de la ville. Elle a déclaré qu'elle réaffirmait la demande de lui remettre le corps et a protesté contre ce qu'elle a décrit comme une tentative des autorités de la forcer à accepter un enterrement secret.

"Ils me font du chantage, ils posent des conditions quant au lieu, au moment et à la manière dont mon fils doit être enterré", a-t-elle déclaré. "Ils veulent qu'il soit enterré secrètement, sans cérémonie de deuil."

La mère de M. Navalny a déposé une plainte auprès d'un tribunal de Salekhard pour contester le refus des autorités de rendre le corps de son fils. Une audience à huis clos est prévue pour le 4 mars. Mardi, elle avait demandé au président russe Vladimir Poutine de libérer la dépouille de son fils afin qu'elle puisse l'enterrer dans la dignité.

Depuis la mort d'Alexei Navalny, environ 400 personnes ont été arrêtées à travers la Russie alors qu'elles tentaient de lui rendre hommage avec des fleurs et des bougies, selon OVD-Info, un groupe qui surveille les arrestations politiques. Les autorités ont bouclé certains des monuments commémoratifs des victimes de la répression soviétique à travers le pays, qui ont été utilisés comme sites pour déposer des hommages improvisés à l'opposant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : le corps de l'opposant russe Alexeï Navalny a été remis à sa mère

Au moins trois morts après une attaque de drones russes en Ukraine

La veuve d'Alexeï Navalny Ioulia Navalnaïa demande à l'UE de cibler davantage l'entourage de Poutine