Volodymyr Zelensky en visite en Albanie

Le Premier ministre albanais Edi Rama, à droite, et le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Tirana, en Albanie, mercredi 28 février 2024.
Le Premier ministre albanais Edi Rama, à droite, et le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Tirana, en Albanie, mercredi 28 février 2024. Tous droits réservés AP Photo/Armando Babani
Tous droits réservés AP Photo/Armando Babani
Par Euronews avec Ardit Hoxha
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il s'agit du premier déplacement officiel du président ukrainien dans ce pays des Balkans, depuis le début de l'invasion russe, en février 2022.

PUBLICITÉ

Dans sa quête de soutiens face à la Russie, Volodymyr Zelensky est en visite à Tirana. Le président ukrainien a été accueilli par le Premier ministre albanais Edi Rama, dont le pays organise un sommet sur la sécurité dans les Balkans occidentaux.

"Nous devons survivre, ce qui signifie que tout ce que nous avons décidé, qu'il s'agisse de contrats ou d'aides, doit arriver à temps. Nous devons nous préparer. À quoi ? En vue d’être forts. Se préparer à la guerre ou à la paix. Il ne s'agit pas de cela. Se préparer aux prochaines actions de Poutine", a déclaré le président ukrainien.

L'Albanie, membre de l'OTAN depuis 2009 et candidate à l'adhésion à l'UE, a exprimé son soutien total à l'Ukraine.

"Nous avons vu à plusieurs reprises, dans la région, comment l'influence russe a apporté de l'instabilité dans un pays. Et si nous sommes encore ensemble et debout, c'est à cause de notre aspiration commune à faire partie de l'Union européenne", a déclaré le Premier ministre albanais.

Le président Zelensky a souligné la nécessité d'un soutien en armes et en moyens financiers pour empêcher la défaite de Kyiv face à Moscou. Il a également lancé l'idée d'une co-production d'armements en Albanie afin d'approvisionner les soldats ukrainiens dans leur guerre contre la Russie. Pour le Premier ministre albanais, Edi Rama, le soutien à l'Ukraine est une garantie que l'agression russe ne s'étendra pas aux Balkans ou à d'autres régions d'Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou dit avoir abattu 50 drones ukrainiens, des infrastructures énergétiques visées

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

L'Ukraine aurait abattu un bombardier stratégique russe, Moscou affirme que l'avion s'est écrasé