Selon la Lituanie, la Russie s’apprête à une confrontation à long terme avec l’OTAN

EBU
EBU Tous droits réservés LTLT via EVN
Tous droits réservés LTLT via EVN
Par Euronews,
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les services de renseignement ont dévoilé dans un rapport des informations concernant la Russie. D’après eux, tout en allouant d’énormes ressources à la guerre en Ukraine Moscou, se prépare également à une confrontation à long terme avec l’OTAN.

PUBLICITÉ

"La Russie consacre d'énormes ressources à la guerre en Ukraine et ne montre aucune volonté de désamorcer la situation, même si elle ne parvient pas à atteindre ses objectifs opérationnels. Dans le même temps, la Russie se prépare à une confrontation à long terme avec l'OTAN", ont déclaré le département de la sécurité d'État et le deuxième département d'enquête du ministère de la défense dans leur rapport annuel d'évaluation de la menace pour la sécurité nationale, publié jeudi.

Selon Vilnius, le Kremlin a engagé une réforme majeure de ses forces armées afin d’élargir son potentiel militaire dans la région de la mer Baltique.

Par ailleurs, Les services de renseignement soulignent que le Bélarus développe une capacité de déploiement d'armes nucléaires, qui seront gérées par la Russie. Des travaux sont en cours au Bélarus pour moderniser et équiper l'infrastructure de stockage des armes nucléaires, selon le rapport.

"Les forces armées biélorusses disposent de deux vecteurs nucléaires potentiels : les avions d'attaque Su-25 basés sur la base aérienne de Lida, près de la frontière lituanienne, et les systèmes de missiles mobiles Iskander-M installés à Asipovichy. Le personnel militaire biélorusse est formé pour opérer avec des armes nucléaires non stratégiques (NSNW)", précisent les renseignements.

Le rapport indique également que la guerre a coûté plus chère que prévue à la Russie. Les dépenses militaires au cours du premier semestre 2023 ont dépassé le montant officiellement budgété pour l'ensemble de cette année.

Les allocations militaires représenteront au moins un tiers du budget de l'État russe, soit plus de 10 000 milliards de roubles, ou 102 milliards d'euros.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Russie-Ukraine : la Chine tente de relancer les négociations entre Moscou et Kyiv

Russie : un drone frappe un immeuble d'habitation de Saint-Pétersbourg

Russie : des dizaines de personnes arrêtées après les funérailles d'Alexeï Navalny