À Lviv, une ONG italienne aide des personnes déplacées par l’invasion russe à se reconstruire

900 personnes déplacées par l'invasion russe, ont trouvé un nouveau logement dans des installations temporaires gérées par la municipalité locale.
900 personnes déplacées par l'invasion russe, ont trouvé un nouveau logement dans des installations temporaires gérées par la municipalité locale. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Près de 900 personnes déplacées par l'invasion russe, ont trouvé un nouveau logement dans des installations temporaires.

PUBLICITÉ

À Lviv, en Ukraine, près de 900 personnes déplacées par l'invasion russe, ont trouvé un nouveau logement dans des installations temporaires, gérées par la municipalité locale.

Ce programme repose sur le soutien de la congrégation salésienne et l'aide d'une ONG italienne. 

Parmi les personnes déplacées, nous rencontrons Anna.

Bien qu’ayant perdu une jambe dans le conflit avec la Russie, elle a réussi à s'échapper de la région de Kharkiv, avec son fils et sa mère. Elle vit ici depuis près d'un an et elle est déterminée à laisser son passé derrière elle. 

**"Nous allons de l'avant parce que vivre dans le passé n'a pas de sens. Il faut lutter et aspirer au progrès. Pour l'instant, la seule chose dont nous avons besoin, c'est la paix. Nous ne voulons plus de missiles, se sentir en sécurité nous manque."**Anna, Ukrainienne déplacée dans son propre pays

Maksym et Valeria, tous deux âgés de 26 ans, ont également été grièvement blessés il y a un an, alors qu'ils fuyaient leur ville natale de Bakhmout, détruite et prise par la Russie.

Nous ne retournerons pas à Bakhmout, même si la ville est reconstruite. Ce ne sera plus notre maison. Elle ne nous appartiendra plus. Valeria, Ukrainienne déplacée
Une fois les crises de panique terminées, nous recommencerons à vivre. Maksym, Ukrainien déplacé

Le père Andrei supervise l'établissement. Il explique qu'il est crucial d'essayer de reprendre une vie normale. 

Cinq millions de personnes déplacées à l'intérieur de l'Ukraine ont transité par la ville de Lviv depuis février 2022.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : un tiers des Ukrainiens déplacés ou réfugiés

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un accord avec Kyiv pour échanger 48 enfants

Biden signe un accord d'aide de 95 milliards de dollars attendu pour l'Ukraine, Israël et Taïwan.