Autriche : une manifestation contre l'extrême droite à Vienne

Manifestants réunis à Vienne, Autriche, samedi 23 mars 2024.
Manifestants réunis à Vienne, Autriche, samedi 23 mars 2024. Tous droits réservés Lisa Leutner/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Lisa Leutner/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Près de 10 000 personnes se sont réunies pour défendre la démocratie et dénoncer le racisme, l'extrémisme et la xénophobie.

PUBLICITÉ

Une manifestation contre l'extrémisme de droite, le racisme et l'antisémitisme a eu lieu samedi après-midi à Vienne. Selon les organisateurs, environ 10 000 personnes provenant de nombreuses organisations ont répondu à l'appel.

"Je crois que si rien n'est fait maintenant... À un moment donné, il faudra se lever et dire : pour la démocratie et contre l'extrême droite. C’est comme ça", a déclaré une manifestante.

"Les mouvements d'extrême droite ne progressent pas seulement en Autriche, ils progressent dans toute l'Europe, c'est là l'horreur de tout cela, affirme un autre manifestant. Si vous regardez les pays scandinaves, Israël, c'est exactement la même chose. Ce n’est pas seulement contre l'extrême droite à Vienne, mais partout dans le monde. Il ne faut pas perdre cela de vue."

La manifestation est partie de la Platz der Menschenrechte dans le 7e arrondissement de la capitale autrichienne, en passant par la Ringstrasse jusqu'à la Ballhausplatz, où a eu lieu le rassemblement final.

La manifestation était également dirigée contre le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ), qui, aux yeux des manifestants, souhaitait initier un virage massif vers la droite radicale en Autriche. L'objectif principal était de défendre la démocratie et de lancer un signal fort contre le racisme, l'extrémisme et la xénophobie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cinq morts en Pologne dans la tempête

Après l’attentat à Moscou, la peur d’une résurgence du terrorisme dans les pays européens

Des habitants de Vienne ont marché ce samedi contre le FPÖ, le parti d'extrême droite