La CIJ ordonne à Israël d'assurer une aide "de toute urgence" dans la bande de Gaza

a
a Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2024 The AP All rights reserved
Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2024 The AP All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que les camions d’aide ne passent qu’au compte-goutte dans la bande Gaza, cette injonction de la Cour internationale de justice pourrait bien faire évoluer les choses.

PUBLICITÉ

Ce jeudi, la CIJ a ordonné à Israël d’assurer "une aide humanitaire de toute urgence " face, selon les juges, à "la famine qui s’installe" dans l’enclave palestinienne.

La plus haute instance judiciaire de l’ONU s’inquiète notamment de la situation catastrophique à Rafah, où se sont réfugiés plus d’1,5 million de Gazaouis.

C’est là-bas que Benjamin Netanyahu prépare une offensive terrestre. Mais son gouvernement souhaite d’abord soumettre son projet à son principal allié, Washington, avec qui les relations sont de plus en plus tendues ces dernières semaines.

En attendant Tsahal poursuit ses bombardements dans la bande de Gaza, mais également dans le sud du Liban, où s’est rendue Giorgia Meloni.

La Première ministre est allée à la rencontre des soldats italiens de la FINUL, la mission de paix de l’ONU dans le pays. Elle a également proposé une médiation entre le Liban et Israël, face aux tensions entre Tsahal et le Hezbollah.

Mercredi, au moins dix personnes, en majorité des secouristes, sont mortes dans des bombardements de l’armée israélienne, sur un centre d’urgence.

L’ONU a dénoncé des attaques inacceptables et appelé à la désescalade. De son côté, le Hezbollah a promis des représailles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un rapport sur l'UNRWA indique qu'Israël n'a fourni aucune preuve de liens "terroristes"

Gaza : des corps exhumés dans la cour de l'hôpital Nasser de Khan Younès

Gaza : des frappes israéliennes sur Rafah font 22 morts dont 18 enfants