Haïti : de nouveaux affrontements entre gangs et police

Des gens observent le corps d'un homme gisant dans la rue du quartier Delmas à Port-au-Prince, Haïti, le lundi 1er avril 2024.
Des gens observent le corps d'un homme gisant dans la rue du quartier Delmas à Port-au-Prince, Haïti, le lundi 1er avril 2024. Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les bandes qui contrôlent une grande partie de Port-au-Prince ont lancé une attaque lundi, affrontant les forces de l'ordre dans le centre de la capitale.

PUBLICITÉ

Les gangs qui contrôlent une grande partie de Port-au-Prince ont lancé une attaque ce lundi 1er avril, affrontant la police dans le centre de la capitale haïtienne.

Des coups de feu ont retenti dans la zone du Champ de Mars, un grand parc public situé près du Palais national, l'ancienne résidence présidentielle.

Au moins quatre policiers ont été blessés.

Les expatriés haïtiens en Floride s'inquiètent du fait que leurs familles et amis en Haïti soient prisonniers de ce climat de violence.

En raison de la crise d'insécurité actuelle, le Mexique a évacué 34 ressortissants de Port-au-Prince, la capitale haïtienne.

Afin de lutter contre la violence des gangs, les responsables de l'ONU estiment qu'Haïti aurait besoin de 4 000 à 5 000 policiers internationaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Haïti : massacre dans le sud de Port-au-Prince

Après la démission du Premier ministre, les Haïtiens partagés entre espoir et résignation

Le premier ministre haïtien annonce sa démission