PUBLICITÉ

Logement en Europe : dans quels pays y a-t-il le plus de propriétaires ?

Les maisons de la ville de Bad Staffelstein sont photographiées depuis la colline de Staffelberg, en Allemagne.
Les maisons de la ville de Bad Staffelstein sont photographiées depuis la colline de Staffelberg, en Allemagne. Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Servet Yanatma
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

En Suisse et en Allemagne plus de la moitié de la population est locataire. À l'inverse, les pays des Balkans affichent des taux d'accession à la propriété plus élevés, bien que de nombreux logements soient surpeuplés.

PUBLICITÉ

La crise du logement est une préoccupation croissante dans toute l'Europe, marquée par la pénurie et l'escalade des loyers. Environ 70 % des résidents de l'UE sont propriétaires de leur logement, tandis que les 30 % restants sont locataires. Environ 17 % de la population de l'UE vit dans des conditions de surpeuplement.

En Europe, le paysage du logement est varié, avec un fossé important entre les propriétaires et les locataires. Dans huit des 36 pays européens, plus de 90 % de la population vivait dans son propre logement en 2022, selon Eurostat.

Plus de la moitié de la population est locataire en Allemagne et en Suisse

En Allemagne, la proportion de locataires dépassait 50 % en 2022, ce qui en fait un cas unique parmi les pays de l'UE. La Suisse, si l'on tient compte de l'Association européenne de libre-échange (AELE) au sens large, du Royaume-Uni et des pays candidats, affiche la proportion la plus élevée de locataires, soit 57,7 %.

L'accession à la propriété est plus élevée dans les pays des Balkans

La Macédoine du Nord, l'Albanie et la Roumanie affichent des taux d'accession à la propriété supérieurs à 95 %. À l'exception de la Turquie, le taux d'accession à la propriété est plus élevé dans les pays des Balkans - une tendance qui s'étend à la Hongrie, à la Serbie, à la Croatie et au Monténégro.

En revanche, des pays comme l'Autriche, la Turquie, le Danemark, la France, la Suède et le Royaume-Uni se situent en dessous du taux moyen d'accession à la propriété de l'UE, qui est de 69,1 %.

Parmi les "quatre grands" de l'UE, l'Espagne et l'Italie affichent les taux les plus élevés, avec trois résidents sur quatre vivant dans leur propre maison.

Politiques publiques et logement locatif social

Les pays européens ont mis en œuvre diverses mesures politiques pour garantir un logement abordable. Il s'agit notamment des allocations de logement, des logements locatifs sociaux et de la réglementation des loyers.

Selon le rapport de l'OCDE sur le logement abordable, le logement social représente en moyenne 8 % du parc total de logements dans l'UE. Il s'agit de logements locatifs résidentiels fournis à des prix inférieurs à ceux du marché et attribués selon des règles spécifiques plutôt que selon les mécanismes du marché.

Les Pays-Bas, l'Autriche et le Danemark sont les pays où la part des logements sociaux est la plus importante, puisqu'elle représente plus de 20 % de l'ensemble du parc immobilier.

Le Royaume-Uni, la France, l'Irlande, l'Islande et la Finlande ont des secteurs de logement social modérés, allant de 10 à 19 %.

Le secteur est relativement faible en Suisse (8 %) et en Allemagne (2,7 %), où plus de la moitié de la population est locataire.

Avez-vous assez de pièces dans votre maison ?

La qualité du logement est essentielle. L'OCDE souligne que les logements surpeuplés et limités en espace ont un impact négatif sur la santé, en particulier celle des enfants. Le nombre moyen de pièces par personne et les taux de surpeuplement sont des indicateurs clés de la qualité du logement.

En 2022, le nombre moyen de pièces par personne dans l'UE était de 1,6, allant de 2,3 pièces à Malte à 1,1 pièce en Pologne, en Roumanie et en Slovaquie.

Le nombre moyen de chambres par personne était inférieur dans les pays candidats des Balkans, ce qui correspond à des taux de surpeuplement plus élevés. Malgré des taux de propriété élevés dans les pays des Balkans, le surpeuplement reste un problème.

Au moins la moitié de la population du Monténégro, de l'Albanie et de la Serbie vit dans des logements surpeuplés. Le taux de surpeuplement était de 16,8 % dans l'UE.

Parmi les pays de l'UE, les taux de surpeuplement les plus élevés ont été observés en Lettonie (41,7 %), en Roumanie (40,5 %) et en Bulgarie (36,2 %), tandis que les taux les plus bas ont été enregistrés à Chypre (2,2 %), à Malte (2,8 %) et aux Pays-Bas (2,9 %).

Appel en faveur de logements abordables

En janvier 2024, un collectif de 100 fournisseurs de logements publics, coopératifs et sociaux, ainsi que des décideurs politiques et des chercheurs, se sont réunis au Parlement européen. Sous la houlette de Housing Europe, le groupe a publié un manifeste présentant trois mesures visant à garantir un logement abordable et décent pour tous dans l'UE :

  • Adopter un nouveau paradigme en matière de logement
  • Soutenir le mouvement pour une transition énergétique équitable
  • S'attaquer aux causes profondes pour mettre fin à l'exclusion du logement

Le manifeste appelle notamment à soutenir les logements publics, coopératifs, sociaux et communautaires en tant qu'épine dorsale des systèmes nationaux de logement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Européens à faibles revenus mènent une lutte acharnée contre le coût du logement

Où les logements sont-ils les plus chers en Europe ?

Changement climatique : quelles précautions prendre avant d'acheter un logement ?