EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Le président Vladimir Poutine avec le chef d'état-major général, le général Valery Gerasimov, et l'ex-ministre de la Défense Sergei Shoigu, déc. 2023
Le président Vladimir Poutine avec le chef d'état-major général, le général Valery Gerasimov, et l'ex-ministre de la Défense Sergei Shoigu, déc. 2023 Tous droits réservés Mikhail Klimentyev/Sputnik
Tous droits réservés Mikhail Klimentyev/Sputnik
Par Serge Duchêne avec Kommersant, Meduza
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le lieutenant-général Vadim Shamarin, chef de la direction principale des communications des forces armées russes et chef adjoint de l'état-major général, a été arrêté dans le cadre d'une affaire pénale de fraude présumée.

PUBLICITÉ

Le comité d'enquête russe a placé en détention le lieutenant-général Vadim Shamarin, chef de la direction principale des communications des forces armées russes et chef adjoint de l'état-major général, rapportent les médias russes.

Selon la presse, Shamarin a été arrêté dans le cadre d'une affaire pénale de fraude présumée. Le général a fait l'objet d'une perquisition, puis a été conduit pour interrogatoire à la direction principale des enquêtes militaires du comité d'enquête.

"Le 22 mai, le tribunal a décidé d'imposer à Shamarin une mesure de contrainte sous la forme d'une détention de deux mois. Il est accusé de la partie 6 de l'article 290 du code pénal de la Fédération de Russie (acceptation d'un pot-de-vin à une échelle particulièrement importante)", a déclaré une porte-parole du tribunal à l'agence de presse TASS.

Récemment, plusieurs affaires pénales concernant des responsables du ministère russe de la Défense ont été portées à la connaissance du public, relève Meduza. Fin avril, le vice-ministre de la Défense Timur Ivanov a été arrêté à Moscou et accusé d'avoir accepté des pots-de-vin. En mai, Yury Kuznetsov, chef du département du personnel du ministère, a été arrêté ; il est également accusé d'avoir accepté des pots-de-vin. En outre, l'ancien commandant de la 58e armée, Ivan Popov, qui a critiqué le ministère russe de la Défense, a été arrêté - officiellement, dans le cadre d'une affaire de fraude, même si les observateurs n'excluent pas la censure politique.

Le symbole le plus voyant de ses purges est devenu le remplacement récent du ministre même de la Défence, puissant et loyal Sergueï Choïgou, par un conseiller personnel du président Poutine, économiste Andreï Belousov. La version officielle - le budget militaire en cette troisième année de la guerre contre l'Ukraine ne cesse de croître et doit être mieux ménagé. Officieusement, les sources indiquaient une corruption rampante dans le ministère de la Défense russe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident