EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Au Kazakhstan, Vladimir Poutine retrouve ses alliés de l'OCS

Vladimir Poutine à son arrivée à Astana
Vladimir Poutine à son arrivée à Astana Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Jean-Philippe Liabot
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Réunis au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai, Russie et Chine ont affiché de solides relations.

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine et Xi Jinping, sont arrivés au sommet annuel de l'OCS, l’Organisation de coopération de Shanghai, ce mercredi à Astana au Kazakhstan.

C'est la seconde fois que les dirigeants russe et chinois se rencontrent en deux mois. La dernière fois c'était à Pékin en mai.

Xi Jinping et Vladimir Poutine à Astana le 3 juillet 2024
Xi Jinping et Vladimir Poutine à Astana le 3 juillet 2024Pavel Volkov/Sputnik

Alors que les deux pays sont en conflit ouvert avec l'Occident pour de multiples raisons, leur partenariat semble au beau fixe comme l'a précisé Vladimir Poutine.

"Les relations russo-chinoises de partenariat global et d'interaction stratégique, connaissent actuellement la meilleure période de leur histoire. Elles sont fondées sur les principes, d'égalité, de bénéfice mutuel, et de respect de la souveraineté de l'autre. Notre coopération, n'est dirigée contre personne. Nous ne créons pas de blocs ou d'alliances, nous agissons simplement dans l'intérêt de nos peuples", a déclaré Vladimir Poutine.

Des réunions avec les autres membres de l'OCS

Le président russe a tenu une rencontre parallèle avec les dirigeants de certains des pays présents au sommet, (ils sont 9, 10 - avec le Bélarus qui va devenir un pays membre à part entière), dont le président turc Erdoğan, qui a déclaré que les échanges commerciaux entre son pays et la Russie allaient augmenter à l'avenir.

"Comme vous l'avez dit, ce volume de 55 milliards de dollars, n'est pas très important pour nous. Notre objectif était d'atteindre 100 milliards de dollars. Je pense que nous pouvons atteindre ces 100 milliards de dollars", a annoncé Recep Tayyip Erdoğan.

Le Bélarus nouvel entrant

Outre la Chine et la Russie, les pays membres de l'OCS sont, l'Inde, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, le Pakistan, le Tadjikistan et l'Iran, dernier entrant en 2021.

Le président Alexandre Loukachenko, et Vladimir Poutine à Minsk, le 24 mai 2024.
Le président Alexandre Loukachenko, et Vladimir Poutine à Minsk, le 24 mai 2024.Valery Sharifulin/Sputnik

L'adhésion prévue du Bélarus lors de ce sommet, (le pays avait le statut d'observateur depuis 2015) portera à dix le nombre de membres de l'Organisation de coopération de Shanghai fondée en 2001, et qui a récemment pris de l'essor pour contrer l'influence occidentale.

À noter l'invitation au sommet, du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres qui a déjà rencontré le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev.

António Guterres a déclaré qu'il considérait sa visite comme "une manifestation de la solidarité et du soutien que les Nations unies apportent au Kazakhstan et à sa présidence de l'Organisation de coopération de Shanghai".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE adopte de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, ciblant pour la première fois le GNL

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

No Comment : Poutine a reçu le président syrien Assad à Moscou