EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'Ukraine frappe un dépôt de munitions à l'intérieur de la Russie, des évacuations en cours

Des soldats russes tirent avec le BM-21 "Grad", un lance-roquettes multiple de 122 mm autopropulsé, dans un lieu non divulgué en Ukraine, le 1er juillet 2024.
Des soldats russes tirent avec le BM-21 "Grad", un lance-roquettes multiple de 122 mm autopropulsé, dans un lieu non divulgué en Ukraine, le 1er juillet 2024. Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Par Gavin BlackburnEuronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Un responsable de la sécurité ukrainienne a déclaré qu'une attaque avait été menée contre un entrepôt de munitions dans le village de Sergeïevka, dans la région de Voronej, au sud-ouest de la Russie.

PUBLICITÉ

Un village situé dans une région frontalière du sud-ouest de la Russie a été évacué dimanche à la suite d'une série d'explosions après que des débris d'un drone ukrainien abattu ont mis le feu à un entrepôt situé à proximité, ont indiqué des responsables locaux.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des nuages de fumée noire s'élevant dans la région de Voronej, tandis que de fortes explosions se succèdent.

Le gouverneur Aleksandr Gusev a déclaré que la chute de débris avait déclenché la "détonation d'objets explosifs".

Aucune victime n'a été signalée, mais les habitants d'un village voisin du district de Podgorensky ont été évacués. Des routes ont également été fermées et des services d'urgence, des militaires et des représentants du gouvernement se sont rendus sur les lieux.

Un responsable de la sécurité ukrainienne a déclaré qu'une frappe avait été menée sur un entrepôt de munitions dans le village de Sergeïevka, dans la région de Voronej.

"L'ennemi stockait des missiles surface-surface et surface-air, des obus pour les chars et l'artillerie, ainsi que des boîtes de cartouches pour les armes à feu", a déclaré ce responsable, qui a parlé sous le couvert de l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à communiquer ces informations aux médias.

"C'est à partir de cet entrepôt que les occupants fournissent des munitions à leurs troupes en Ukraine".

Le fonctionnaire a également déclaré que le service de sécurité de l'État ukrainien était à l'origine d'une attaque de drone contre un dépôt de pétrole dans la région russe de Krasnodar la veille.

Le secrétaire d'État britannique à la Défense, John Healey, au centre droit, rencontre le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy à Odessa, le 7 juillet 2024.
Le secrétaire d'État britannique à la Défense, John Healey, au centre droit, rencontre le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy à Odessa, le 7 juillet 2024.AS1 Leah Jones/UK MOD © Crown copyright 2024

Les services d'urgence russes ont signalé que la chute de débris de drones avait déclenché un incendie sur le site, qui a été éteint dimanche matin.

Le ministère russe de la Défense n'a évoqué aucune de ces deux frappes lors de son briefing matinal, mais a déclaré que les systèmes de défense aérienne avaient détruit un drone ukrainien au-dessus de la région de Belgorod.

Ces frappes interviennent après qu'un porte-parole de l'armée ukrainienne a déclaré jeudi que les troupes de Kyiv s'étaient retirées d'un quartier situé à la périphérie de Tchassiv Yar, une ville stratégiquement importante de la région de Donetsk, réduite à l'état de ruines par l'assaut russe qui dure depuis un mois.

Depuis des mois, les forces russes tentent de gagner du terrain dans l'est industriel de l'Ukraine, dans le but apparent d'enfermer ses défenseurs dans une guerre d'usure.

Dans une enquête conjointe publiée vendredi, les organes de presse russes indépendants Meduza et Mediazona ont indiqué que les forces de Moscou perdaient chaque jour entre 200 et 250 soldats en Ukraine.

Les analystes militaires estiment que la chute de Tchassiv Yar pourrait également compromettre des voies d'approvisionnement ukrainiennes essentielles et mettre en péril les villes voisines, ce qui rapprocherait la Russie de son objectif déclaré de s'emparer de l'ensemble de la région de Donetsk.

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : une attaque de drone ukrainien fait un mort et cinq blessés à Krasnodar

Guerre Russie - Ukraine : Kyiv reconnaît la perte d'une partie de la ville de Tchassiv Yar

Une attaque meurtrière sur la ville de Dnipro fait au moins 5 morts et 53 blessés