EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Grèce : le jeu d'équilibrisme fonctionne, pour l'instant

Grèce : le jeu d'équilibrisme fonctionne, pour l'instant
Tous droits réservés 
Par Didier Burnod
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le jeu d'équilibrisme du gouvernement grec pour satisfaire ses créanciers et ses électeurs semble pour l'instant fonctionner. Dans la rue, les Grecs se montrent plutôt compréhensifs envers leurs dirig

PUBLICITÉ

Entre respect des règles imposées par ses créanciers et l’Union européenne et mise en œuvre de ses promesses électorales, c’est un véritable grand écart auquel est contraint le gouvernement grec.

Mais même après les derniers développements, dans la rue, les Grecs semblent toujours lui accorder leur confiance : “nous avons souffert pendant des années de l’austérité, cela aurait été injuste qu’il n’y ait pas d’accord. Pour autant que cet accord soit mis en œuvre”, réagit un habitant d’Athènes.

“Nous devons rester dans la zone euro, c’est ce que nous voulons tous, mais il n’y a pas grand chose à faire, il faut que nous trouvions un compromis avec nos créanciers”, dit une autre.

Stamatis Giannisis, euronews :
“Bien que le gouvernement grec de la gauche radicale soit finalement parvenu à trouver un accord avec ses créanciers, il est encore loin d‘être sorti d’affaires, car il doit à présent tenir rapidement les promesses faites à la fois à ses partenaires européens et au peuple grec qui, il y a tout juste un mois, a porté le parti Syriza au pouvoir.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?