Les prix du pétrole au plus bas depuis sept ans

Les prix du pétrole au plus bas depuis sept ans
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La chute des prix du pétrole ne devrait pas continuer à stimuler la demande l’an prochain. C’est ce que vient d’affirmer l’Agence internationale de

PUBLICITÉ

La chute des prix du pétrole ne devrait pas continuer à stimuler la demande l’an prochain. C’est ce que vient d’affirmer l’Agence internationale de l‘énergie. Elle a confirmé sa prévision d’une progression d’1,2 milliard de barils par jour par rapport à 2015.

Les prix ont à nouveau chuté début décembre. Le barril de Brent est à 39 dollars, passant sous la barre symbolique des quarante dollars, et le WTI est à 36,50 dollars, au plus bas depuis près de sept ans. Les experts ne prévoient pas de hausse des prix en 2016.

“La croissance de la demande sera plus faible en 2016 et en même temps, on risque de voir l’Iran arriver sur le marché si les sanctions sont levées. Je vois très peu de raisons qui pourraient entraîner une hausse des prix. Je pense qu’en 2016, nous aurons un contexte de prix bas”, estime Fatih Birol, le directeur de l’Agence internationale de l‘énergie.

La demande de pétrole est très liée à la croissance économique. Si le PIB mondial devrait plus progresser en 2016, les prévisions tendent à être revues à la baisse, notamment à cause du ralentissement des pays émergents. Les Etats-Unis, la France, le Japon et l’Allemagne ont déjà enregistré une baisse de la demande au quatrième trimestre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne enregistre une baisse de la croissance économique au dernier trimestre 2023

Guerre Israël-Hamas : l'économie israélienne en perte de vitesse

Le marché unique européen met les objectifs écologiques et numériques au centre de ses préoccupations