EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le pétrole teste de nouveaux planchers, les bourses mondiales dévissent

Le pétrole teste de nouveaux planchers, les bourses mondiales dévissent
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le baril de Brent s'installait sous les 28 dollars à la clôture des marchés européens, tandis que WTI américain testait de nouveaux planchers sous les 27 dollars.

PUBLICITÉ

Nouvelle tempête sur les places financières mondiales ce mercredi. L’avertissement du FMI sur les risques de déraillement de la croissance mondiale, ainsi que celui de l’Agence internationale de l‘énergie sur la surabondance persistante du pétrole en 2016 ont plombé les cours du brut, au plus bas depuis 13 ans. Le baril de Brent s’est installé sous les 28 dollars, tandis que le WTI américain testait un plancher sous les 27 dollars.

Entraînées vers le fond par les valeurs pétrolières, les bourses européennes ont littéralement dévissé, effaçant leurs gains pour se retrouver à la case octobre 2014. A Paris, le Cac40 cédait près de 3,5 % à la clôture tout comme le FTSE 100 à Londres. – 2,8 % pour le Dax à Francfort. En repli de 5,7 %, la bourse d’Athènes signe la plus forte chute. A Milan, c’est le secteur bancaire, miné par la question des emprunts toxiques, qui a pesé sur la tendance. Le FTSEMIB a clôturé en baisse de 4,8 %.

Faute de revirement de tendance, le mois de janvier 2016 pourrait inscrire le record de pertes mensuelles pour les bourses mondiales depuis octobre 2008, au tout début de la crise financière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques