EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Voyage au salon du tourisme ITB à Berlin

Voyage au salon du tourisme ITB à Berlin
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Toute l’offre de l’industrie touristique se trouve au salon ITB de Berlin. 10 000 exposants originaires de 187 pays sont présents. Pour sa 50ème

PUBLICITÉ

Toute l’offre de l’industrie touristique se trouve au salon ITB de Berlin. 10 000 exposants originaires de 187 pays sont présents. Pour sa 50ème édition, le salon veut envoyer un message fort : l’industrie du voyage se porte bien malgré l’insécurité croissante. “Internet est sûrement en train de changer le monde, mais quand il touche aux affaires, le contact personnel est toujours crucial souligne Astrid Zand, porte-parole d’ITB. Et voilà pourquoi une plate-forme comme celle-ci, où tout le monde se réunit une fois par an, ne sera pas remplacé de sitôt par quelque chose d’autre.”

S’il y a un train que l’industrie du tourisme ne compte pas rater, c’est celui de la réalité virtuelle, la technologie avec “peut-être le plus grand potentiel” dans le domaine du voyage.

Pour tous les pays présents comme le Pérou, c’est une occasion unique de faire découvrir leur potentiel, loin des clichés. _“Dans le cas de l’Europe, nous voulons être sûrs que les Allemands, les Espagnols ou les Italiens découvrent que nous ne sommes pas qu’une culture. Nous avons de beaux parcs, une nature magnifique, une gastronomie, ce qui constitue un bon complément” souligne Sandra Doig Alberdi, de l’office du tourisme du Pérou.

British Airways a déjà succombé, elle proposera dès le mois de mai un vol direct entre Londres et Lima, d’autres compagnies aériennes telles que Lufthansa pourraient suivre bientôt.

avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage