Pétrole : un accord Russie-OPEP sans l'Iran ?

Pétrole : un accord Russie-OPEP sans l'Iran ?
Par Anne Glémarec avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Moscou y est favorable. Reste à convaincre tous les membres du Cartel. L'incertitude fait repartir les cours du brut à la baisse.

PUBLICITÉ

Moscou propose d’exclure l’Iran d’un accord avec l’Organisation des pays exportateurs de pétrole sur un gel de la production.

Ce week-end, Téhéran a demandé à ses partenaires de l’OPEP de le laisser tranquille jusqu‘à ce qu’il retrouve son niveau de production d’avant les sanctions internationales, soit 4 millions de barils par jour – il en produit actuellement 3 millions quotidiennement.

Reste que certains membres de l’OPEP, le Koweit notamment, ont conditionné leur participation à l’accord à celle de l’Iran. Des dissensions qui ont conduit au report à la mi-avril de la réunion prévue avec la Russie sur la question.

L’accord passé entre la Russie, l’Arabie saoudite, le Qatar et le Venezuela sur un gel de leurs niveaux de production enrayait la chute des cours depuis la mi-février. Elle a repris de plus belle ce lundi, le baril de Brent repassant sous les 40 dollars.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an